[fre] Simona Halep devient une des plus grandes joueuses de tennis du monde après avoir éliminé Angélique Kerber aux demi-finales de l'Open d'Australie

Article publié le 31 janvier 2018
Article publié le 31 janvier 2018

Attention cet article n'est paru dans aucun groupe du magazine et n'a donc fait l'objet d'aucune relecture.

Après une demi-finale époustouflante, durant laquelle elle a fait preuve de courage, de détermination et de maîtrise de soi, Simona Halep, N.1 mondial, est devenue la toute première joueuse de tennis roumaine à se qualifier à la finale de l'Open d'Australie, lui permettant ainsi de saisir une opportunité unique: celle de remporter son premier titre du Grand Chelem.

Il s'agit de la troisième finale en Grand Chelem  pour cette joueuse de 26 ans, amplement méritée après un match de deux heures et demie qui a tenu en haleine les fans et les journalistes. Halep a battu Angelique Kerber 6-3, 4-6, 9-7 et se mesurera à la N.2 mondiale Caroline Wozniacki samedi 27 janvier. C’est la première fois depuis 1980 que deux joueuses jamais titrées en Grand Chelem, s'affrontent en finale à l'Open d'Australie. Les enjeux sont élevés car Wozniacki, qui a éliminé Elise Mertens le même jour, pourrait détrôner Halep de sa première place au classement WTA.

La presse internationale est en admiration devant elle après une demi-finale en montagnes russes qui restera dans l'histoire comme l'un des meilleurs matchs de l'Open d'Australie. Halep a dépassé ses faiblesses et a montré toutes les qualités d'une vraie championne:

Concentration optimale

A l’instant où la roumaine a perdu son avantage décisif 5-3, tout le monde s’est attendu à ce qu'elle descende en spirale, comme lors de ses précédentes demi-finales au Grand Chelem. Mais pas cette fois-ci. Elle a réussi à rester concentrée et à retourner le jeu à son avantage durant l'heure suivante, réalisant six aces, un rebreak et continuant à se battre jusqu'à la défaite de Kerber 9-7. Halep a réduis sans problème les 5 points qui donnaient l’avantage à son adversaire, gardant le contrôle de la situation et faisant la démonstration d’un langage corporel intimidant. Connue pour perdre sa concentration dans les moments décisifs, la N.1 mondiale a su nous surprendre.

Engagement

Alors que certains ont jugé que la position de Simona au WTA était purement accidentelle, la joueuse roumaine a démontré au monde entier durant ce match qu'elle était capable de travailler sur ses faiblesses et de les transformer en forces. Son service a été son principal avantage, prenant Kerber par surprise et lui permettant de remporter 67% de ses points. Les experts s'accordent à dire que même si Halep n'avait pas gagné ce match, cela aurait quand même été l'une de ses meilleurs performances à ce jour, car elle a fait preuve d’une grande détermination et endurance et est devenue l'une des joueuses de tennis internationales les plus inspirantes. Simona est déjà un modèle dans son pays, non seulement pour ses résultats, mais aussi pour la manière dont elle a ravivé l'intérêt des jeunes pour ce sport et restauré le tennis roumain dans son ancienne gloire. L'ascension de Halep a commencé à 17 ans, quand elle a subi une chirurgie esthétique pour une réduction mammaire afin de réduire ses temps de réaction et être plus rapide sur le terrain. Son entraîneur a déclaré que ce geste avait été primordial pour sa carrière et que cela lui avait permis d’améliorer sa performance. Se faire opérer pour devenir une meilleure sportive est tout à son honneur et a encouragé de nombreuses autres jeunes joueuses de tennis à poursuivre leurs rêves dans ce sport.

Plus agressive que jamais

Un des aspects les plus discutés concernant la performance de Halep est sa capacité à être plus agressive durant les matchs et à développer un instinct de «tueuse» pour se sortir de situations difficiles. Ce qu’elle a su magnifiquement mettre en pratique durant cette rencontre, car elle a su garder son sang-froid et gagner pas moins de 50 services kickés. Connue pour son style de jeu défensif, l’attitude d’Halep a surpris le monde entier et nous attendons tous avec impatience de voir sa performance lors de la finale.

Durant de la conférence de presse après le match, Halep a évoqué la finale contre la joueuse danoise Caroline Wozniacki et de son style de jeu. Elle s'attend à une rencontre similaire et espère pouvoir garder un équilibre entre défense, offensive et contrôle. Selon les commentateurs, les deux joueuses ont de quoi être nerveuses. Contrairement à la finale de Roland Garros de l'année dernière perdue face à Jelena Ostapenko, Halep est beaucoup plus agressive et sûre d'elle-même. De son côté, Wozniacki a connu une année exceptionnelle: elle est en bonne condition physique et est aussi motivée que sa concurrente pour remporter son premier titre du Grand Chelem, après deux finales perdues (l'US Open en 2009 contre Kim Clijster et celui en 2014 contre Serena Williams). De plus,  elle est connue pour ses matchs difficiles. Ce sera donc certainement l'une des finales les plus intéressantes de l'Open d'Australie à regarder.