[fre] Rencontre avec Jordan Fung ! Un jeune programmeur de Hong Kong

Article publié le 18 janvier 2017
Article publié le 18 janvier 2017

Attention cet article n'est paru dans aucun groupe du magazine et n'a donc fait l'objet d'aucune relecture.

Jordan Fung, de Hong Kong, était le plus jeune participant de notre projet mYouth. Il n'a que 14 ans,  ce qui ne l'empêche pas d'être un programmeur autodidacte, dont on s'inspirerait bien.

Remontez le temps de quelques années. Imaginez que vous avez à nouveau 14 ans. Que faisiez-vous alors ? Vous passiez sûrement votre temps à vous amuser avec vos amis. Vous pensiez au codage ou à la programmation à ce moment-là ? Probablement pas ! Pas vrai ?

Jordan Fung, originaire de Hong Kong, était le plus jeune participant à notre projet mYouth et n'a que 14 ans.  Ce programmeur autodidacte suscite l'inspiration. Jordan est connu pour ses contributions aux communautés « maker » (faiseur) et « open source » (libre). En 2015, en remerciement pour sa contribution à la communauté « maker », il faisait partie des « 12 jeunes maker à suivre », selon le classement international réalisé par Atmel, un fabricant reconnu de pièces électroniques. Il est également arrivé à la deuxième place du prix de la meilleure invention étudiante, lors de la cérémonie des « Hong Kong ICT Awards » (concours relatif aux technologies de l'information et de la communication).

Mladiinfo : À quand remonte ta première expérience avec les ordinateurs ? Quand  as-tu commencé à t'intéresser aux ordinateurs ?

Jordan : Les ordinateurs et la technologie m'ont toujours fasciné. J'avais 5 ans quand j'ai reçu mon tout premier ordinateur, j'en suis tout de suite tombé amoureux. J'ai commencé à me demander comment ça fonctionnait et comment c'était fabriqué. Depuis, grâce aux ressources en ligne, j'ai appris seul la programmation. Des sites web et logiciels informatiques à la conception de hardwares, j'ai élargi mes compétences technologiques en travaillant pendant dans années et en apprenant par moi-même.

Mladiinfo :  C'est dingue que tu aies déjà gagné des prix pour ton travail. Est-ce que tu peux nous rappeler précisément combien d'applications tu as développées jusqu'à maintenant ?

Jordan : Je ne sais pas exactement, mais j'ai travaillé sur beaucoup de projets sur différentes plateformes, comme des applications mobiles, des logiciels informatiques et des hardwares.

img-20160719-wa0006Mladiinfo : Parmi toutes les applications que tu as développées, laquelle préfères-tu ? Et à quoi sert-elle ?

Jordan : Mon projet préféré, c'est mon tout dernier, l'entreprise Pedosa. Ce projet consiste à développer des produits et systèmes électroniques, comme des lunettes connectées ou des outils de domotique connectés. La particularité des produits Pedosa est qu'ils sont en « open source », et comme toute la documentation est disponible en ligne, tout le monde peut créer sont propre produit Pedosa et ainsi, développer ses compétences.

Depuis sa première commercialisation en novembre l'année dernière, Pedosa a conquis des entreprises et des médias internationaux. La société a aussi été présentée sur d'autres médias et blogs, tels qu'Atmel, Adafruit, Hackaday, Geeky Gadgets. De plus, il a également remporté le deuxième prix aux « Hong-Kong ICT Awards 2016 », le premier prix au « Instructables Wearables Tech Contest », ainsi que le prix « Maker of Merit » au gala « Maker Faire Kong-Kong 2015 »

13686790_1631687377145839_750385821425854563_nCrédits photo : Jordan Fung

Mladiinfo : Que conseillerais-tu aux jeunes programmeurs et développeurs pour se motiver, comment gardes-tu ta motivation ?

Jordan : Savoir que ce que je fais est apprécié, c'est ça qui me motive. Grâce à Pedosa, j'espère pouvoir aider encore plus d'enfants à sortir des sentiers battus et à aiguiser leur propre curiosité, non seulement en technologie mais aussi pour tout ce qui les passionne. Mon conseil serait qu'ils se servent de leur créativité pour faire bouger les choses et essayer de changer le monde.

Mladiinfo : Que dirais-tu aux personnes intéressées par la programmation ?

Jordan : La programmation n'est pas aussi difficile qu'elle en a l'air, tant qu'on s'y intéresse et qu'on prend plaisir à l'apprendre. Pour apprendre, il n'y a rien de mieux que le travail en groupe. N'hésitez pas à partager vos idées, et alors seulement, vous pourrez réussir. Bonne chance !

Interview réalisée par : Kristijan Petkovski

Éditée par :  Ivana Petriskova

Suivez le parcours de Jordan sur jordan.fung.com

Article original @mladiinfo.eu