[fre] Oettinger et Petry: un mariage et un enterrement

Article publié le 2 mai 2016
Article publié le 2 mai 2016

Attention cet article n'est paru dans aucun groupe du magazine et n'a donc fait l'objet d'aucune relecture.

Il y a quelques semaines, la chef Frauke Petry du parti AfD annonce la possibilité de « faire usage des armes à feu en cas d’urgence » afin de protéger les frontières allemandes de l’arrivée en masse contestée des réfugiés. Günther Oettinger, commissaire de l’économie numérique à l’union européenne riposte. Les deux semblent s’être trouvés…

A l’occasion du groupe de discussion Microsoft organisé à Berlin récemment, on aurait pu croire que notre cher Günther Oettinger, commissaire de l’économie numérique, est sorti de ses gonds lorsqu’il annonçait haut et fort au sujet de la chef de l’AfD Fauke Petry : « si la ridicule Petry était ma femme, je me tirerais une balle ce soir ».

Monsieur Oettinger est désormais connu pour être à l’origine de diverses blagues sous la ceinture. Seulement cette fois-ci, il explique dans un tweet qu’il s’agissait avant tout de réagir à ce que déclarait @FraukePetry quant à l’utilisation d’armes à feu contre les réfugiés. « Ces propos sont une honte ».  Cependant, le fait d’avoir mentionné spontanément une union avec Petry reste tout à fait curieux et discutable.

Ainsi l’époux proclamé de la chef du parti populiste droit d’Allemagne a fait beaucoup parler de lui sur le net. Et Petry de répliquer immédiatement : « Monsieur Oettinger, votre cinéma intellectuel est dégoûtant. Je me demande ce que votre femme en pense ».

Le mariage, ce piège

La politique de Petry peut être perçu comme honteuse. Après tout, la chef du parti populiste Alternative pour l’Allemagne s’est déjà récemment exprimé au sujet de l’utilisation d’armes à feu pour protéger les frontières contre les réfugiés. Actuellement, nous ne pouvons donc (et devons) seulement se pencher sur ses qualités d’épouse. Par ailleurs, le fait d’inclure le concept de mari et femme est tout simplement archaïque.

„Tra moglie e marito non mettere il dito“ -entre mari et femme, mieux vaut ne pas semer la zizanie, disent les italiens. A défaut d’obéir à ce dicton Oettinger s’est vu recevoir des Tweets discordants de Marcus Pretzell, époux de Petry et chef de file de l’AfD en Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Ces derniers ayant pour cible encore une fois ses compétences linguistiques du commissaire de l’économie numérique à l’Union Européenne : Il tire, aussi bien qu’il parle anglais. Tout aussi médiocre.

Prenons un dicton similaire en polonais "Cnotliwa kobieta nie goni za mężem, bo kto widział, by pułapka goniła mysz"- une honnête femme ne chasse jamais son mari, car aucune souris ne chasse le piège. A méditer. Cette citation pourrait bien provenir d’Oettinger lui-même. Ou bien quelqu’un a glissé sur la souris.