[fre] Notre traductrice du mois!

Article publié le 17 septembre 2014
Article publié le 17 septembre 2014

Attention cet article n'est paru dans aucun groupe du magazine et n'a donc fait l'objet d'aucune relecture.

Su valentía y el amor por su trabajo la llevaron a dejar su Andalucía natal por el Reino Unido. Afincada en Londres, Beatriz Garrido -nuestra traductora del mes- nos habla de sus pasiones, su afán por descubrir nuevos sabores y por la historia polar y nos desvela que su autor favorito es Joel Lewin, nuestro antiguo editor de la versión inglesa. ¡Todo un acierto para una británica de adopción!

S

Ca­fé­Ba­bel (CB): Decris-toi en trois mots….

Bea­triz: Cu­rieuse. Prag­matique. Po­si­ti­ve.

CB: ¿quel métier exerces-tu?

Bea­triz: Je suis traductrice. En ce moment je travaille sur  la lo­ca­li­sation et les tests de jeux vidéo.

CB: Ton plat préféré?

Bea­triz: J'aime expérimenter, cuisiner et goûter de nouvelles saveurs, explorer toutes sortes de gastronomies, c'est une façon très enrichissante d'apréhender une autre culture. je suis particulièrement amoureuse de la cuisine asiatique : japonaise, chinoise, coréenne, thaï... mais inmanquabelement je finis par revenir à la cuisine méditerranéenne.

CB: Pour quelle nationalité européenne opterais-tu ?

Bea­triz: Chaque pays a ses spécificités, mais j'aime à penser qu'il existe en Europe une identité commune, subtile mais perceptible. Difficile de n'en choisir qu'une. Disons que je suis une européenne andalouse ! ou l'inverse..

CB: De quand date ta première contribution pour CaféBabel ?

Bea­triz: De mars 2014. C'est captivant. J'apprends beaucoup.

CB: Quel est ton rêve le plus fou ?

Bea­triz: J'en ai sans arrêt, tous plus fous les uns que les autres. Je ne saurais pas dire si les plus fous sont ceux que j'ai en toute conscience, ou bien ceux que je fais en dormant. J'adorerais aller dans le Sahara, vivre avec les Touaregs.

CB: En un mot, comment définirais-tu le CaféBabel?

Bea­triz: Un seul ? Culture

CB: Choisis une rubrique, un article et un auteur du CaféBabel.

Bea­triz: Une rubrique : Culture, pour la diversité, l'éclectisme et la portée des articles. U auteur : Joel Lewin. Un article ? Difficile d'en retenir un seul. Je m'intéresse beaucoup à l'histoire polaire, et j'ai trouvé l'article "Alok Jha, Trapped in Antarctica" très intéressant.

CB: Quelle est la chose la plus insensée que tu aies faite dans ta vie ?

Bea­triz: Je ne qualifierais pas cela d'insensé, car je pense avoir toujours été prudente et pour l'instant cela me réussit, mais tout laisser derrière moi pour venir à Londres a sans aucun doute constitué un virage déterminant dans ma vie, à tous points de vue, et cela m'a demandé une bonne dose d'audace et un rien de folie..

CB: parmi les villes que tu as visitées eu Europe, laquelle a ta préférence et pourquoi ?

Bea­triz: Voila une question qui me rappelle que je ne voyage pas assez. Je dirais Londres, ma terre d'accueil actuelle, c'est réellement une ville où tous les rêves semblent réalisables, où il se passe toujours quelque chose. C'est pour moi le symbole d'un nouveau départ, un endroit où il est possible de faire de grandes choses. Et Grenade. Grenade, toujours.

CB: Et une ville que tu aimerais visiter ?

Bea­triz: J'aimerais parcourir la Russie de bout en bout, de Saint Pétersbourg à Vladivostok, ou simplement visiter Saint Petersbourg. J'espère que d'ici là je parlerais un peu mieux russe ! 

CB: Quel est le sens du mot Europe selon toi ?

Bea­triz: Possibilités. Libre circulation. Uunité éclectique, plus importante que la somme de ses composantes. Un projet multidimensionnel auquel on doit encore beaucoup travailler.