[fre] I Bike Naples: Naples roule sur le tourisme durable

Article publié le 9 février 2016
Article publié le 9 février 2016

Attention cet article n'est paru dans aucun groupe du magazine et n'a donc fait l'objet d'aucune relecture.

Depuis le 1er mai 2015, Naples se présente aux touristes dans une apparence différente: elle est pure, candide, naturelle et économique. En bref, elle est éco-durable.

L'Anea – l'Agenzia Napoletana Energia e Ambiente (Agence Napolitaine Energie et Environnement, ndt) – la commune de Naples, des Tour Opérateurs ainsi que d'autres associations du secteur touristique ont lancé un nouveau défi pour la cité parthénopéenne: offrir aux nombreux touristes l'opportunité de découvrir Naples avec un oeil sur la culture et l'environnement. C'est ainsi qu'est né le premier service de sightseeing de la ville en bicyclette, I bike Naples, basé sur l'idée de tourisme responsable et de mobilité respectueuse de l'environnement de manière durable.

Qu'est-ce que le tourisme durable? 

Nous sommes tous habitués, en visitant des centres d'art et de culture, à voir circuler sur les artères principales de la ville de grands autobus touristiques qui contribuent chaque jour à augmenter la pollution des lieux. Et pourtant, il est important de savoir qu'il existe des petits trucs que chacun peut adopter pour donner un peu de soulagement à nos villes. Il s'agit du soi-disant tourisme durable :  il n'altère pas pas l'environnement naturel, social et artistique de la ville, il  n'entrave pas d'autres activités sociales et économiques du territoire et il est tolérable sur le long terme.

I bike Naples = I love Naples

I bike Naples est le premier projet qu'Anea propose dans le secteur touristique: Michele Macaruso, direttore de l'agence, l'a décrit comme «le tourisme, la culture et l'environnement à travers les rayons des roues d'une bicyclette». Avec ses promenades à vélo responsables et l'offre de tour guidés (Aussi bien en italien qu'en anglais), entre mars et octobre dernier, I bike Naples a accompagné dans les rues de Naples plus de 1000 turistes provenant des quatre coins du monde – croisiéristes, jeunes et même des napolitains et campaniens – qui ont pu admirer la ville en deux roues, en vadrouillant dans les ruelles du centre historique et pédalant le long de la via Caracciolo. Un projet qui vise à donner à Naples non plus uniquement des admirateurs, mais aussi plus de répit environnemental, en permettant de la découvrir dans une apparence inédite, avec une manière nouvelle de comprendre le tourisme, destiné à croître de manière exponentielle.