[fre] "Horizonts Migrants", les réfugiés naviguent vers la liberté

Article publié le 13 novembre 2016
Article publié le 13 novembre 2016

Attention cet article n'est paru dans aucun groupe du magazine et n'a donc fait l'objet d'aucune relecture.

Le festival des Littératures Migrantes 2016 a été l'occasion d'offrir l'opportunité aux réfugiés de naviguer librement et de se réconcilier avec la mer. "Horizons Migrants", organisé en collaboration avec le Centre Astalli Palermo, la Ligue Navale Section de Palerme et la Surintendance de la Mer, fut l'un des moments les plus émouvants du festival. A suivre, notre reportage photo. 

Naviguer toutes voiles dehors ne peut bien sûr pas effacer le souvenir du voyage de l'espoir effectué dans des conditions inhumaines mais cette fois, les réfugiés ont pu (re)découvrir la mer de manière plus douce. Samedi 15 octobre au matin une douzaine d'entre eux, parmi lesquels une très jeune fillette, s'est retrouvé au port de plaisance de la Cala et a navigué dans le golfe de Palerme sur trois embarcations de la Ligue Navale Italienne Palerme Centre, emportant à bord des messages de paix et les aphorismes sur la mer de Fabrizio Caramagna du groupe Aforisticamente. Parmi les voiliers, « Azimut », un bateau qui s'était échoué sur la plage de Vendicari avec à son bord une soixantaine de migrants et qui fut séquestré en 2013 à Siracuse, ne pouvait manquer à l'appel. A ce jour, la Ligue Navale l'a retapé et l'utilise pour des projets à visée sociale. Le reste vous est raconté à travers les images qui suivent. Elles ont plus de poids que les mots.