[fre] comment cacher et jouir de l'argent illégal ?

Article publié le 7 avril 2016
Article publié le 7 avril 2016

Attention cet article n'est paru dans aucun groupe du magazine et n'a donc fait l'objet d'aucune relecture.

Les Panama Papers mettent en lumière les activités offshores suspectes qui se déroulent à travers le monde entier. C'est de cette manière que les barons de la drogue, les gangsters, les dictateurs et les politiciens corrompus tirent profit des paradis fiscaux offshores pour blanchir leur argent.

Les criminels, politiciens corrompus et hommes d'affaires, barons de la drogue et gangsters utilisent l'argent blanchis des sociétés offshores pour devenir plus riche. Ils se faufilent entre des failles et à travers des astuces comptables. Cependant, ils dépendent énormément de ceux qui leur facilitent les transactions.

Une fuite d'une source anonyme au sein du cabinet juridique panaméen Mossack Fonseca a permis au monde de découvrir que certaines personnes crédibles ont apparemment des démons dans leurs poches, cachés au Panama. Bien que cela représente juste la partie visible de l'iceberg, les panama papers ont montré aux yeux du monde que personne n'est à l'abri des investigations journalistiques approfondies, peu importe comment ils effacent leurs traces.

Voici comment ils procèdent :

1. Ils rejoignent les paradis fiscaux offshores tels que  Belize, Bahamas ou Panama. Ces pays ont des règles strictes concernant la confidentialité du client. En fait, il est illégal pour ces banques de révéler toutes informations sur leurs clients, meme s'il s'agit d'une enquete pour évasion fiscale.

2. Ils ouvrent des comptes bancaires offshores dans ces pays. En effet, les comptes offshores ont acquis une mauvaise réputation, surtout parce qu'ils sont utilisés pour échapper aux impots. Toutefois, certaines personnes les utilisent de manière légale, car elles ont interet élevé dans ces pays.

3. Ils partent dans un cabinet juridique et ouvre une société écran. La plupart des cabinets ont uniquement besoin d'un passeport, d'un permis de conduire, d'une attestation de résidence ou d'une référence d'une banque quelconque. Après que la paperasse soient signée, le bureau du cabinet servira probablement d'adresse pour la société fictive, car ses lois et ses règlements créent une barrière protectrice ente la compagnie écran et le propriétaire actuel. Les sociétés écrans ont presque toujours une adresse physique dans un paradis fiscal qui est utilisé pour garder et retirer de l'argent sous une dénomination sociale. Cela permet de ne pas suivre les traces du propriétaire.

4. Ils ouvrent un compte bancaire pour une compagnie fictive. Après tout, pourquoi cacher de l'argent dans des sociétés offshores, si vous ne pouvez pas l'utiliser? Il existe une multitude de pays tels que les iles caimans, Monaco, Andorre ou la Suisse à partir desquels on peut faire le meilleur choix.

5. Ils achètent des actifs. L'argent est dissimulé en actifs de cette compagnie fictive spécifique. Ainsi, s'il veut acheter une maison dans son pays d'origine sans qu'on ne remonte sur sa trace, ce n'est pas un problème! Ils déplacent juste l'argent vers le compte bancaire de la société écran et effectuent l'achat car ces sociétés ont vraiment besoin d'actifs. A partir de cet instant, la maison appartient à la nouvelle société écran et personne ne sait qu'ils en sont les propriétaires. Ils peuvent faire cela avec les maisons, les biens, les voitures, les avions, etc.

6. Le cabinet juridique est l'agent. Il sert de front confidentiel pour la société écran et tous ces actifs, ce qui leurs protègent de la loi de leurs pays d'origine. En général, ils ne donnent jamais les noms de leurs clients et leurs facilite la création d'un réseau de plusieurs compagnies écrans, si le client a plusieurs actifs. Si les clients sont impliqués dans une enquete dirigée par les autorités internationales, ils peuvent acheter une autre compagnie fictive pour remplacer l'ancienne, afin qu'ils semblent etre des sociétés établies avec un bilan solide afin.