[fre] Cinq nuances de chocolat Belge

Article publié le 23 février 2017
Article publié le 23 février 2017

Attention cet article n'est paru dans aucun groupe du magazine et n'a donc fait l'objet d'aucune relecture.

Le salon du chocolat de Bruxelles a rassemblé cette année plus de 130 producteurs de chocolat, confiseurs, créateurs et experts sur ses 8000m3 d’exposition ouvert à la foule. Cafébabel Brussel à trouver cinq façons de tester de le chocolat que vous n’auriez jamais imaginé !

Qu’est ce qui pourrait être mieux qu’une sortie au magasin de chocolat ? Se rendre dans un énorme salon du chocolat ! Café Babel Brussels a été enquêter sur ce qui existe au-delà des délicieux chocolats Leonidas que l’on peut acheter partout, et nous n’avons pas été déçu !

  • A porter

18 écoles ont créé leur meilleure pièce… en chocolat ! Quatre défilés ont eu lieu au cours de ces deux jours de salon. Des marques comme Belvas, Neuhaus et Leonidas ont fourni la précieuse matière première pour les robes.

2. A imprimer

Smart Gastronomy Lab est une start up créée il y a un mois. Ils utilisent des imprimantes 3D pour créer des pièces en chocolat uniques. Mais tous les chocolats ne sont pas adaptés au procédé : «  certains ont une meilleure réaction que d’autre, mais ça ne serait pas possible de créer ces dessins avec une autre technique » explique Gaëtan Richard, le directeur scientifique. Ils peuvent imprimer des barres au chocolat pour des cadeaux, des rendez-vous d’affaires mais aussi pour votre Valentin.

3. Pour aider à éliminer la production de cocaïne 

Chocolero est un projet qui veut transformer les plantations de feuille de coca au Pérou en plantation de cacao. Vous pouvez y contribuer en achetant un sac de pilules au chocolat, elles sont complétement légales. Leurs  produits sont disponible chez Färm, une chaine de restauration écologique à Bruxelles.

Une photo de leur stand sur le salon – Rempli de plaisirs sains et légaux. 

4. A préparer avec vos mains

C’est moins évident, mais il semblerait qu'il n’y ait plus autant d’artisans chocolatiers qu’autrefois. Il en resterait une vingtaine en Belgique. Kevin Flener est l’un d’eux. Il peut vous apprendre a réaliser un superbe praliné fourré au cassis en forme de cœur – si vous avez une machine pour produire le chocolat chez vous. 

Dans un moule spécial, il met une fine couche de chocolat, et la laisse en place une quinzaine de minutes. Puis il ajoute une deuxième couche.

Après avoir rempli le moule recouvert des couches de chocolat avec la crème de cassis, il lui donne un dernier bain de chocolat et… voilà une superbe praline faite maison ! Nous vous garantissons qu’elles étaient délicieuses. Si cette explication n’était pas assez détaillée pour assouvir votre nouvelle passion de production de chocolat maison vous pouvez prendre des cours avec L’alchimie du chocolat.

5. Prendre un #Selfie chocolat

Vous faites une crise de foie après tant de chocolats ? C’est le moment de dire « cheeese ». Les stands de selfies du salon comprenaient un stand Asterix de Leonidas pour le lancement des nouveaux ofnapolitains (des barres chocolatées Belges) inspirées par les indomptable gaulois ; et leur tour eiffel de deux mètres de haut en…chocolat !