[fre] Big data et journalisme dans le nouvel Astérix

Article publié le 11 avril 2016
Article publié le 11 avril 2016

Le 36ème épisode des aventures d'Astérix " Le Papyrus de César" est sorti à l'automne dernier avec un tirage de quatre millions d'exemplaires et une intrigue remise au goût du jour: un courageux colporteur du nom de Doublepolémix a divulgué secrètement la version non censurée des "Commentaires sur la Guerre des Gaules" de César...

“Nous sommes en 50 avant Jesus-Christ. Toute la Gaule est occupée par les romains. Toute? Non! Car un village peuplé d'irréductibles gaulois résiste encore et toujours à l'envahisseur. Et la vie n'est pas facile pour les garnisons de légionnaires romains des camps retranchés de Babaorum, Aquarium, Laudanum et Petitbonum...“

            Ainsi commence la légende de la carte de la Gaule ouvrant les albums d'Astérix. Mais seulement peu de lecteurs savent comment les créateurs des aventures d'Astérix, R.Goscinny et A.Uderzo, ont d'abord eu l'idée de la résistance du village gaulois.

            Dans le 36ème épisode, un courageux colporteur du nom de Doublepolémix (ressemblant étonnamment à Julien Assange) a divulgué secrètement  la version non censurée de la "Guerre des Gaules" — commentaires sur la Guerre des Gaules. Ayant été informé que Jules César a prévu d'occulter le chapitre intitulé "Revers subis face aux irréductibles gaulois d'Armorique" pour ne pas entacher son image, le journaliste parvient au village d'Astérix avec le précieux papyrus.

Doublepolémix espère que les villageois pourront l'aider à prouver que César a menti. Pourtant, en arrivant, Abraracourcix qui est le chef du village, reste indifférent. Ce n'est que lorsque Bonemine, sa femme, le force à agir, qu'Astérix et Obélix sont envoyés en mission pour révéler à jamais la vérité...

Cette aventure d'Astérix est la deuxième réalisée par le nouveau duo – Jean-Yves Feri et Didier Conrad – après que le co-fondateur A. Uderzo s'est retiré en 2011 à l'âge de 84 ans. Ce dernier n'a pas rencontré le succès escompté en créant les nouvelles aventures d'Astérix depuis la mort de Goscinny en 1977. Pour ces raisons, les deux derniers épisodes ont largement fait l'objet de bonnes critiques. Néanmoins, au début, le 35ème épisode "Astérix chez les Pictes" avait quelque peu refroidi les esprits: les images étaient trop schématisées, l'humour trop médiocre et l'histoire trop pauvre.

D'un autre côté, cet épisode semble être un pas dans la bonne direction. Les dessins sont de nouveau plus animés et il faut souligner les efforts qui ont été faits pour mettre en relation l'histoire et l'actualité politique et sociale : un exemple parmi d'autres: les Romains utilisent des colombes pour tweeter leurs informations d'un poste à un autre. En définitive, ils laisseront tomber ce système de pièce-jointe puisque les pirates arrivent à attraper une colombe – un cas évident de piratage de l'information. Toute l'intrigue est basée sur la communication moderne, à quel point elle peut être facilement manipulée et également être utilisée à des fins de manipulation. Mais cela met ainsi en valeur la place des médias en tant que 4ème pouvoir. Le récent communiqué sur l'histoire des Panama papers met une fois encore en lumière la façon dont le travail journalistique contribue à changer la société.  Dans la bande-dessinée, Doublepolémix rend hommage à Julien Assange, le fondateur de Wikileaks et cet épisode valorise le travail de ceux qui oeuvrent pour la vérité.

En attendant, les auteurs aspirent à moderniser la structure de fond dans son ensemble:

A titre d'exemple, Abraracourcix, le chef du village, peine dans cet épisode à maintenir son autorité étant donné que de nombreux villageois remettent en questions ses décisions. Par conséquent, le souhait d'un gouvernement plus démocratique et une lutte pour la liberté de la presse... comment une BD peut-elle afficher sa modernité?

En outre, alors que les femmes n'avaient pas de rôles majeurs dans les épisodes d'Uderzo, Bonemine (la femme d'Abraracourcix) occupe une place centrale dans celui-ci. Féminisme inclus.

Les aventures d'Astérix sont peut-être destinées aux enfants, mais cet épisode expose le monde de la circulation des informations, des politiques, de la fuite des données, de la corruption et du reportage médiatique dans toute sa splendeur - et s'adresse donc parfaitement aux adultes. C'est l'exemple même de la manière dont les gens agissent simplement de la façon qu'ils veulent, sont ce qu'ils sont, désirent être acceptés comme tels et ne changent rien à cela. En somme, un exemple réussi de la beauté de la littérature.