[fre] ALLéES ET VENUES. DES DESTINS DÉPAREILLÉS.

Article publié le 6 novembre 2013
Article publié le 6 novembre 2013

Attention cet article n'est paru dans aucun groupe du magazine et n'a donc fait l'objet d'aucune relecture.

Pho­to­gra­phie : AN­GE­LINA M. P. VEN­TURA.

"L'émi­gré re­cherche le mou­ve­ment. Il re­cherche la cer­ti­tude dans l'in­cer­ti­tude même. Il s'ac­croche à l'in­connu avec la même convic­tion avec la­quelle il es­père des jours meilleurs. Le temps pour être heu­reux, c'est le mo­ment pré­sent. Et l'im­pos­sible n'est sim­ple­ment qu'un dé­tail. Les corps, es­prits, pas­sions et as­pi­ra­tions des émi­grés sont en mou­ve­ment. Sans par­ler de leurs vies qu'ils leur tardent de vivre." La pho­to­gra­phie dé­peint la vi­sion mul­tiple d'un jeune homme dé­bor­dant d'at­tentes et de cu­rio­sité qui, nou­veau ré­sident de Londres, dé­couvre les al­lées et ve­nues d'autres émi­grés qui le croisent et qui, eux aussi, viennent d'ailleurs. D'autres émi­grés, en quête de quel­que­chose et pour­tant at­ta­chés à leurs ra­cines. 

angie.​dro­le@​gmail.​com