fr 22 avril: la fête de la Terre

Article publié le 13 mai 2014
Article publié le 13 mai 2014

Attention cet article n'est paru dans aucun groupe du magazine et n'a donc fait l'objet d'aucune relecture.

Depuis 1970 les Nations Unies dédient une journée spéciale à notre planète. The Hearth Day. Cette année encore, le 22 avril, des événements pour célébrer Mère Nature sont organisés dans plusieurs villes européennes.

Un colibri coloré, un scarabée bousier, une méduse trèfle à quatre feuilles, un poisson-globe et un couple de macaques japonais. Dès la première heure les dessins animés de Google nous rappellent que le 22 avril est la fête de la Terre. L'« anniversaire » de notre planète est célébré depuis 1970, quand les Nations Unies choisirent une date symbolique, c'est à dire un mois et deux jours après l'équinoxe de printemps. Depuis, chaque année, the Earth Day est l'occasion de célébrer et de sauvegarder la grande Maison qui existait avant l'humanité et qui restera encore après celle-ci.

Cette année, le thème principal qui se retrouvera dans au moins 190 villes, parmi lesquelles de nombreux centres européens, est Green Ci­ties. Il ne s'agit pas d'une utopie mais d'une campagne qui tient compte du processus d'urbanisation progressive de la société moderne et qui fixe les objectifs pour un développement durable du futur à travers trois mots-clé : énergie, bâtiments et transports.

The Earth Day en europe

Pendant que l'Europe se prépare pour l'Eu­ro­pean Clean Up Day (ECUD) du 10 mai, journée dédiée au nettoyage de la planète et en particulier à la récupération des déchets abandonnés, de nombreux événements ont été organisés pour la journée de la Terre. Si dans le monde on estime de nombreuses action vertes, en Suisse l’École Internationale de Genève organise un marché vert pour récolter des fonds dans le but de planter des arbres sur le terrain de l'école. Durant la manifestation se succéderont des activités comme des jeux liés aux pratiques de recyclage des déchets ainsi qu'aux arts et aux métiers de l'environnement.

À Dublin l'ECO-UNESCO, partenaire du Earth Day, présente son ECO-Ex­plo­rer Camp pour les enfants qui aura lieu dans la serre de la capitale irlandaise. À l'occasion de ce rendez-vous annuel les plus jeunes citoyens du futur (de 5 à 12 ans) exploreront l'écologie urbaine locale et les espaces verts et auront de plus la possibilité de projeter les villes vertes du futur à l'aide de dessins en 3D.

A Chi­si­nau en Mol­da­vie, le Gutta-Club présente un assortiment d'événements pour la Journée de la Terre : des activités de nettoyage dans 30 villages au mouvement pour la plantations d'arbres, jusqu'à la construction de nichoirs pour les oiseaux. En même temps, des concerts, des ateliers et des concours ouverts au public sont organisés sur la place centrale de la ville.

#Glo­bal Sel­fie  

Enfin, dans le monde globalisé du réseau, chacun pourra réaliser un selfie ou prendre des photos des merveilles terrestres et les diffuser sur les réseaux sociaux. La NASA, organisatrice du projet, s'occupera de créer une nouvelle Blue Mar­ble sous forme de mosaïque, un tableau mondial avec les meilleures prises de Mère Nature que nous avons le devoir d'honorer et de protéger non pas seulement le 22 avril mais chaque jour.