Food apps : remplir son frigo avec application

Article publié le 27 novembre 2015
Article publié le 27 novembre 2015

Que diriez-vous d'avoir toujours un personal shopper avec vous, 24h/24, 7j/7 ? Et que penseriez-vous d'une application pour smartphone ? Il semblerait que nous soyons si peu concernés par le contenu de nos réfrigérateurs qu'il nous faille compter sur les nouvelles technologies afin de faire le fameux plein de courses de la semaine... Mais comment en sommes-nous arrivés là ?

La réponse est simple si nous prenons le temps de réfléchir à deux concepts basiques que nous avons tous pour habitude d'entendre, que cela nous plaise ou non : la surconsommation et la sous-nutrition. Chaque année, pas moins de 30% des denrées alimentaires produites (soit 1,3 milliard de tonnes) sont jetées. Parallèlement, un nombre impressionnant de personnes se couche le ventre vide tous les soirs. Rien qu'en Europe, selon les dernières estimations, plus de 100 millions de tonnes de nourriture sont gaspillées chaque année. Même si ces chiffres sont largement relayés grâce à la récente multiplication des campagnes de sensibilisation, cela représente toujours une quantité ahurissante qui est gaspillée, ce qui inquiète à la fois les consommateurs et les producteurs. C'est pour cette raison que les technologies et applications visant à réduire ce gaspillage sont en pleine expansion.

Les trois meilleures applications

FoodKeeper est une nouvelle application mobile développée par le ministère de l'Agriculture américain, Cornell University et le Food Marketing Institute. L'application fournit des instructions sur la durée de conservation possible de plus de 400 produits alimentaires différents. Aucun besoin d'essayer de se souvenir des dates de péremption, tout est maintenant simplifié. FoodKeeper se synchronise avec le calendrier de votre téléphone, ce qui vous permet non seulement de savoir pendant combien de temps vous pouvez conserver en toute tranquilité chaque produit dans votre réfrigérateur mais aussi d'économiser une conséquente somme d'argent. Imaginez un instant : vous achetez une salade, vous la mettez au frigo et vous sélectionnez l'entrée « salade » dans votre application. Voilà, c'est tout ! Votre téléphone vous enverra automatiquement un rappel lorsque la salade ne sera plus fraîche.

Un autre exemple est FoodLoop : une application qui vous aide à acheter des produits de qualité au meilleur prix. L'application ne se contente pas de signaler les meilleures offres aux alentours. Elle vous informe en temps réel, via un système de détection de codes barres, si un produit, dont la « date limite de consommation » est proche, est à prix réduit. L'application vous offre la possibilité de créer votre propre « liste de favoris » à laquelle vous pouvez ajouter vos produits préférés et ainsi, grâce au service de notification intégré, rester informé des meilleurs offres près de chez vous. Vous économisez de l'argent et vous contribuez à réduire le gaspillage alimentaire. En gros, vous faites d'une pierre deux coups.

La première ville à avoir intégré cette nouvelle technologie est Bonn en Allemagne, où les premiers magasins ont commencé à adhérer à cette initiative. Toutefois, il y a encore un long chemin à parcourir avant que FoodLoop ne voit les choses en grand. Pour les fondateurs de l'application, l'objectif est d'équiper tous les supermarchés de leur application d'ici 2025.

Enfin, il y a l'application Home Composting. Le jardinage vous rebute mais vous voulez montrer au monde entier (ou bien juste à vos voisins) que vous avez la main verte et que vous êtes plein de bonnes intentions ? Cette application est faite pour vous. Elle vous apprend comment faire votre propre compost en réutilisant la nourriture non consommée, ce qui vous permet ainsi de fertiliser le sol de votre jardin mais aussi d'optimiser vos habitudes alimentaires. Quoi de plus simple ? Vous commencez par jeter un coup d'oeil à ce qu'il y a dans votre poubelle et, ensuite, vous comparez cela aux ingrédients listés par l'application, tout en suivant les instructions pour réaliser votre propre compost. Environ 40 % du contenu moyen d'une poubelle peut être réutilisé pour le compostage, ça ne devrait donc pas être si compliqué !

La nouvelle vague des food apps

Voilà donc trois exemples de technologies à succès récemment développées afin de lutter contre le gaspillage alimentaire, mais nous pourrions en lister bien d'autres : de Green Egg Shopper à Fridge Pal, et bien plus encore. Si nous réléchissons au nombre de caddies de produits frais qui sont jetés quotidiennement par les supermarchés, les restaurants et les grandes chaînes de restauration (ce qui représente presque 150 000 euros par an par magasin), nous serons plus à même de comprendre ce tout nouvel intérêt à l'égard des food apps. Si par la suite nous considérons la façon dont ces applications peuvent avoir un impact positif sur nos finances, il n'y a pas lieu de débattre davantage.

Par ailleurs, la mauvaise lecture des dates de péremption par les consommateurs aurait un impact d'environ 15 à 20 % sur le total du gaspillage alimentaire des foyers. Une meilleure appréhension des indications de date limite de consommation sur les emballages alimentaires contibuerait grandement à la réduction du gaspillage.

Croyez-le ou non, chacun d'entre nous peut apporter sa pierre à l'édifice pour mettre fin au gaspillage alimentaire au moyen de petites actions quotidiennes :  en donnant une seconde vie à nos restes, en organisant de manière plus efficace notre réfrigérateur, en congelant plus de nourriture ou même en compostant celle-ci. Rappelez-vous que tout ceci aide aussi bien la planète que notre portefeuille.