Fleur de minou

Article publié le 11 juillet 2007
Publié par la communauté
Article publié le 11 juillet 2007
Personne n’osait, les Allemands l’ont fait. Comble du raffinement odorifère, la société ‘Vivaeros’ -qui se consacre aux 'special products'-vient de lancer ‘Vulva original’, en 'exclusivité mondiale' : une fragrance censée restituer les effluves naturelles du sexe féminin.

Non, il ne s'agit pas d'une boutade. L’info fait le tour du net : un présentateur de la BBC a testé en direct ce ‘first pussy scent’ tandis que des bloggueurs français l’ont poétiquement rebaptisé ‘Fleur de vagin’ ou ‘parfum de fouff’ pour les moins inspirés. Un concept en or pour les fieffés teutons qui revendiquent la paternité du produit, vendu en ligne 19,90 euros. Après le coup de foudre lié aux phéromones, l'heure est au flash nasal. Dixit son fabricant, les célibattantes aspergées de cet ‘elixir sulfureux’ auraient toutes les chances de stimuler la libido des hommes -au pire de faire suffoquer tout individu mâle qui passe à leur portée-. Mais le fabricant a aussi pensé aux garçons solitaires...et nostalgiques. La publicité, comble du porno chic, présente un éphèbe extatique reniflant ladite ‘fiole’ entouré de pimpantes nymphettes dénudées. Attention, les hommes risquent de tomber comme des mouches.