Femmes au volant

Article publié le 18 juin 2009
Article publié le 18 juin 2009
En voiture ! Les clichés en matière de conduite sont nombreux de la Russie à l’Espagne. Petit florilège des blagues les plus machos.

Au top 27, les Allemandes sont considérées comme les meilleures conductrices (« Frauen fahren besser ») ; connaissez-vous d'autres pays qui disposent de places de parking réservées aux femmes (« Frauenparkplätze ») ? Pour des raisons de sécurité, elles sont à proximité des sorties des parkings souterrains, ce qui est devenu une plaisanterie à l'échelle nationale. Les femmes conduisent généralement plus lentement que les hommes, comme les « conducteurs du dimanche » (« Söndagsbilist », « Sonntagsbilist », « Sonntagsfahrer » et « niedzielny kierowca » en Suède, Danemark, Allemagne et Pologne)… C’est bien connu, il y a moins de circulation le jour où Dieu créa l'Homme. En Pologne aussi car le dimanche est une occasion de « conduire comme une vieille femme » (« jezdzic jak baba »).

Tandis que les Allemands font de « la femme au volant » une caricature en les qualifiant de « monstrueuses » (« Frau am Steuer- ungeheuer ! »), les nations latino-européennes sonnent l’alarme : « Mujer al volante, peligro constant » ; « donne al volante, pericolo constante » (« Femme au volant, danger constant ») en Espagne et en Italie et « femmes aux volants, morts au tournant » en France. Et le must : « Les femmes, comme les voitures, vous apportent joie et peine »Donne e motori gioie e dolori ») en italien.

Cette idée reçue est si répandue que le joueur Andrey Arshavin, du club de football d’Arsenal, a écrit que les femmes au volant ne devraient pas exister. En mars, l'étudiante Anna Klevets, 22 ans, prend des mesures contre la loi nationale 2000 de Poutine, interdisant l'accès au travail aux femmes dans 456 emplois, notamment la conduite de train. Les expressions des Russes et des Lettons, respectivement « женщина за рулем »  et «sievietes pie stures» (« la femmes au volant ») reprennent les idées des clichés anglais sur les conductrices.