Famille, je vous aime

Article publié le 19 janvier 2009
Publié par la communauté
Article publié le 19 janvier 2009
Les Européens tenteraient-ils de contredire la célèbre citation de l'écrivain français André Gide « famille, je vous hais ! ». En effet, alors que la France vient de passer en tête du taux de fécondité en Europe pour 2008 avec plus de deux enfants par femme, cet indice confirme une récente étude Eurobaromètre publiée en octobre 2008.
A l'heure de la mondialisation, les Européens en général et les Français en particulier, se recentrent sur leur famille.

familleSur les 27 000 citoyens européens interrogés âgés de 15 ans et plus dans les 27 pays de l'Union, 9 personnes sur 10 se déclarent satisfaites de leur vie de famille. 52% précise même être « très satisfait ». La France se situe au-dessus de la moyenne avec plus de 54% de personnes très satisfaite.

Equilibre vie privée/vie professionnelle

Il semble que l'objectif principal pour nombre d'Européens soit de trouver l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée notamment pour les femmes et les familles monoparentales. Et 50% des personnes interrogées trouve difficile d'atteindre cet équilibre. Les Hongrois (24%) et les Portugais (33%) se déclarent les moins satisfaits par cet équilibre vie de famille/travail. C'est le coût de la vie qui pèse le plus sur le quotidien des familles européennes. Arrivent en tête, pour 39% des interrogés, le prix du logement et pour 32% les dépenses concernant les plus dépendants au sein de leur famille, avec en tête la garde d'enfants et l'aide aux plus âgées. Au contraire, les Finlandais (37%), suivis des Danois et Suédois semblent les plus satisfaits par leurs aides publiqus concernant la garde d'enfants notamment. 49% des Français se déclarent quant à eux satisfaits, voire très satisfaits, par le système de garde d'enfants dans l'hexagone.

La France, championne européenne de la fécondité

Ce taux de satisfaction élevé expliquerait-il la fécondité record que connaît la France ces dernières années ? Allant jusqu'à dépasser la très catholique Irlande ? L'exemple de Paris semble révélateur. Car selon Patrick Pétour, directeur adjoint de l'INSEE Ile-de-France au journal 20 Minutes du 13 janvier.« Paris redevient attractif pour les familles. » Selon lui, « une politique assez active de construction de logements et d'infrastructures comme les crèches … permettent d'allier plus facilement vie professionnelle et vie personnelle. » Car Paris compte 56 100 habitants de plus qu'en 1999 alors que la population de la capitale baissait depuis les années 1950. La municipalité tente d'ailleurs de satisfaire le baby-boom parisien. C'est ce que confirme Christophe Najdovski, adjoint à la mairie de Paris chargé de la Petite enfance au journal 20 Minutes. « Depuis 2001, 5800 places en crèches ont été ouvertes et nous prévoyons 4500 places supplémentaires d'ici à 2014. »

Sources :

Family life and the needs of an aging population – Etude Eurobaromètre (Octobre 2008)Les naissances font gonfler la capitale – 20 minutes (13 janvier 2008)La France, championne d'Europe de la fécondité – Challenges.fr

Crédit photo : Vero & Vincent/FlickR

Johara BOUKABOUS