euro|topics : discussions transeuropéennes et formation de nouveaux réseaux de l'échange médiatique, culturel et politique.

Article publié le 19 mai 2008
Article publié le 19 mai 2008
Le Babé-lien du lundi Format papier ou numérique sur Internet, il ne fait aucun doute que l’actualité européenne et transeuropéenne a investi le paysage médiatique d’une manière qui fait souvent appel aux mêmes ingrédients : des revues de presse composées de mixtures de médias nationaux, des thèmes qui dépassent nos frontières nationales, des équipes « supranationales » et le multilinguisme.

Le Babé-lien de ce lundi est l’occasion de vous faire découvrir une initiative allemande pilotée par le Centre fédéral pour l’éducation politique (bpb - Bundeszentrale für politische Bildung). Peut être regrettez-vous que le Courrier International propose une majorité d’articles exclusivement accessibles aux abonnés. Dans ce cas, sachez que euro-topics, qui travaille justement en partenariat avec le Courrier International, met ses contributions gratuitement à disposition… il faudra juste vous européaniser un peu plus et faire l’expérience d’une lecture polyglotte.

Une sélection d’articles reflétant les débats politiques, culturels et sociaux des 27 pays membres de l’UE et de la Suisse, vise au même but que celui de tout média dit « européen » : créer une opinion publique transeuropéenne autour de thèmes qui jusqu’à présent n’étaient menés qu’à l’échelle nationale. Vous me direz : un média européen supplémentaire – et alors ?

C’est justement la qualité et la richesse du travail d’ euro-topics qui fait toute la différence. La revue de presse (ou disons les résumés, puisque les articles originaux dans leur intégralité ne sont disponibles qu’en langue nationale) ainsi que les dossiers sont disponibles en français, anglais et allemand. Les dossiers sont d’une qualité exemplaire grâce aux rédacteurs rattachés au projet euro-topics : des articles exclusifs donc, issus de rédacteurs des 4 coins de l’Europe, spécialistes des questions thématisées, qu’ils soient experts, journalistes ou universitaires.

L’ingrédient qui fait le petit plus d’ euro-topics ? Sans aucun doute l’indépendance du projet, qui plutôt que d'être issu d’un organe de presse, puise sa vocation et sa ligne du projet d’éducation citoyenne qu’est le bpb.

(Photo: logo de euro-topics)