Europe 2020 ou 0/20 ?

Article publié le 22 mars 2014
Article publié le 22 mars 2014

Ce Conseil européen des 20 et 21 mars 2014 était l'occasion de faire une évaluation à quasi mi-parcours de la stratégie EU2020, on est loin du compte!

La stra­té­gie EU2020 est la stra­té­gie de la Com­mis­sion eu­ro­péenne pour la dé­cen­nie 2010-2020. Les prin­ci­paux ob­jec­tifs de cette stra­té­gie sont am­bi­tieux entre autre : un em­ploi pour 75% de la po­pu­la­tion âgée de 20 à 64 ans, ré­duc­tion des émis­sions de gaz à effet de serre de 20 % par rap­port à 1990,  uti­li­sa­tion d'éner­gie pro­ve­nant de sources re­nou­ve­lables à hau­teur de 20 %, aug­men­ta­tion de 20 % de l’ef­fi­ca­cité éner­gé­tique et sur­tout ré­duc­tion d'au moins 20 mil­lions du nombre de per­sonnes tou­chées ou me­na­cées par la pau­vreté et l'ex­clu­sion so­ciale.

2014, nous sommes presque à mi-par­cours et les ob­jec­tifs sont loin d’être at­teints  « Pour at­teindre l’ob­jec­tif d’un em­ploi pour 75% de la po­pu­la­tion il faut en­core 16 mil­lions d’hommes et de femmes à tra­vers l’Union eu­ro­péenne » dé­clare Ma­nuel Bar­roso lors de la confé­rence de presse du som­met so­cial tri­par­tite jeudi matin. Pour Ber­na­dette Segol, pré­si­dente de la CES (Confé­dé­ra­tion eu­ro­péenne des syn­di­cats) les po­li­tiques d’aus­té­rité ne per­mettent pas d’at­teindre les ob­jec­tifs « les ob­jec­tifs 2020 ne sont pas at­teints et ne se­ront pas at­teints si on conti­nue à ap­pli­quer les po­li­tiques du se­mestre eu­ro­péen : la hausse du chô­mage, la hausse de la pré­ca­rité et la baisse des pres­ta­tions so­ciales ne sont pas conci­liables avec les ob­jec­tifs EU2020 ».

Selon les pré­vi­sions du co­mité de pi­lo­tage de la stra­té­gie EU2020, l’écart en termes d'ob­jec­tif du nombre de tra­vailleurs ayant un em­ploi pour 2020 par pays membre est consé­quent. La frac­ture entre les pays du nord et pays du sud et de l’est ne cesse de s’ac­cen­tuer.

Concer­nant la pau­vreté et l’ex­clu­sion, selon une étude du co­mité de pi­lo­tage basée sur trois dif­fé­rentes ma­nières d’éva­luer le risque de pau­vreté ou d’ex­clu­sion so­ciale (per­sonnes à risque de pau­vreté fi­nan­cière, per­sonnes sé­vè­re­ment pri­vées de bien ma­té­riel et per­sonnes sans em­ploi) on es­time à 124.2 mil­lions de per­sonnes en risque de pau­vreté et d’ex­clu­sion so­ciale au sein de l’UE en 2012.

En re­vanche, Her­man Van Rom­puy sou­ligne que des ef­forts ont été faits au ni­veau de l’em­preinte car­bone et au ni­veau de l’uti­li­sa­tion des éner­gies re­nou­ve­lables. Pour le pre­mier, la baisse de l’ac­ti­vité in­dus­trielle de l’UE avec la crise est un des élé­ments d’ex­pli­ca­tion. Pour le deuxième, rien de bon ne se pré­sage der­rière la dé­cla­ra­tion de Bey­rer, pré­sident de bu­si­ness Eu­rope (or­ga­ni­sa­tion pa­tro­nale)  à pro­pos de la ques­tion éner­gé­tique en Eu­rope « il est temps que cer­tains pays re­voient leur po­si­tion sur l’ex­trac­tion du gaz de schiste ». 

La crise éco­no­mique et les po­li­tiques d’aus­té­rité ont for­te­ment im­pacté la bonne conduite de cette stra­té­gie. Mais ce ne sont pas les seules rai­sons. En effet, les ins­ti­tu­tions eu­ro­péennes et les Etats membres semblent ne pas tirer les le­çons de l’échec de la stra­té­gie de Lis­bonne. La mé­thode uti­li­sée reste la même : une gou­ver­nance tech­no­cra­tique et une so­ciété ci­vile in­suf­fi­sam­ment im­pli­quée et de ma­nière non adé­quate qui fa­vo­risent la perte de confiance des ci­toyens en­vers l’Union eu­ro­péenne. A deux mois des élec­tions eu­ro­péennes c’est un pro­blème cru­cial.

Deux jours avant le début du Conseil, mardi 18 mars 2014, lors de la jour­née eu­ro­péenne de la so­ciété ci­vile au Co­mité éco­no­mique et so­cial eu­ro­péen, les prin­ci­pales re­com­man­da­tions sou­li­gnaient l’im­por­tance d’im­pli­quer à 100% la so­ciété ci­vile dans la conduite de la stra­té­gie EU2020 en or­ga­ni­sant un socle dé­mo­cra­tique fort.

Bar­roso a an­noncé la ré­vi­sion de cette stra­té­gie EU2020 avec consul­ta­tion des par­te­naires so­ciaux. Une grande confé­rence eu­ro­péenne consa­crée à la re­lance de la stra­té­gie aura lieu les 3 et 4 dé­cembre 2014 à Rome. Pour Ste­fano Pal­mieri, pré­sident du co­mité de pi­lo­tage de la stra­té­gie EU2020 au Co­mité éco­no­mique et so­cial eu­ro­péen « cette re­lance ne pourra se faire que si elle se fait de concert avec les par­te­naires so­ciaux et la so­ciété ci­vile ».