EU Week : impasse politique en Belgique

Article publié le 21 juillet 2008
Article publié le 21 juillet 2008

Attention cet article n'est paru dans aucun groupe du magazine et n'a donc fait l'objet d'aucune relecture.

Sa démission ayant été refusée par le Roi de Belgique, le premier ministre Yves Leterme doit maintenant trouver le moyen de sortir la Belgique de la crise qu’elle traverse actuellement.

La crise belge

La démission d’Yves Leterme le 14 juillet dernier a de nouveau plongé la Belgique dans une crise grave. La réaction d'Albert II, le Roi de Belgique, ne s'est pas faite attendre. Le 17 juillet, il annonçait son refus de la démission du Premier Ministre. Celui-ci n'ayant pas réussi à obtenir un consensus entre les Flamands, qui s'appuient sur des considérations économiques pour réclamer davantage d'autonomie, et les Wallons, qui ne peuvent se résigner à une telle réforme constitutionnelle, un conseil des sages a été nommé afin de trouver une issue à cette impasse. C’est aujourd’hui lundi 21 juillet jour de fête nationale en Belgique... L’ambiance risque de ne pas être au beau fixe !

Corruption en Bulgarie

Crédits : Image[47]/FlickrLe rapport de l'Union européenne (UE) sur les progrès de la Bulgarie, qui doit être publié le 23 juillet, s'annonce sévère. Un rapport préliminaire de l’Office de Lutte Anti-Fraude de l'UE (OLAF) a déjà révélé que les fonds européens y sont massivement détournés. En particulier, les programmes PHARE, SAPARD et ISPA, qui sont censés permettre au pays de préparer son entrée dans l'UE, sont dans le collimateur des rapporteurs de l'OLAF, qui dénoncent une gestion calamiteuse des aides européennes. Les subventions pourraient être gelées si Sophia ne redresse pas la situation.

Des SMS moins chers en Europe

Crédits : John Karakatsanis / FlickrNachdem Après le succès de l'UE en juin 2007 pour faire baisser les prix des communications de téléphonie mobile en « roaming », Viviane Reding, la commissaire européen pour la société de l'information et les médias, s'attaque maintenant au prix des SMS. En février dernier, la commissaire a lancé un ultimatum aux opérateurs de téléphonie mobile, en leur donnant jusqu'au 1er juillet pour homogénéiser le prix des SMS. D'après la GSM Association, l'envoi d'un SMS depuis l'international coûte aujourd'hui 28 centimes contre 5 à 10 centimes en national. Pour y parvenir, Mme Reding prépare actuellement une nouvelle réglementation.

L'Union pour la Méditerranée à la place de l'Union Méditerranéenne

Crédits : Présidence de la RépubliqueMême s'il a dû faire des concessions pour l'atteindre, Nicolas Sarkozy peut se vanter d'un premier succès diplomatique de la présidence française de l'Union : 43 chefs d'Etats et de gouvernements de l'UE, d'Afrique du Nord et du Proche-Orient ont donné le signal de départ à la nouvelle « Union pour la Méditerranée ». Les pays vont renforcer leur collaboration dans la lutte contre la pollution de la Méditerranée, la sécurité civile et la recherche de solutions pacifiques au Proche-Orient. L'initiative avait d'abord été sévèrement critiquée, car les 27 n'étaient pas tous associés, tandis que les financements de Bruxelles seraient largement mis à contribution. Sarkozy a finalement cédé et tous les Etats membres étaient représentés le 13 juillet. Le projet a d'ailleurs été rebaptisé « Union pour la Méditerranée », manière de signifier que l'ambition dépasse celle du processus de Barcelone de 1995, qui n'était qu'un partenariat politique entre l'UE et les Etats méditerranéens.