Etre une Fille au MachoBureau.

Article publié le 13 juin 2009
Publié par la communauté
Article publié le 13 juin 2009

La business woman des 90s dans toute sa gloire ridicule

Mon lieu de travail grouille de mâles. Etre une fille avec deux seins au bon endroit et un généreux sourire m'y permet sans doute d'atteindre mes objectifs plus vite. Ca ne me pose en général pas de problème, et n'est efficace et viable à long terme que parce que je prends mon job au sérieux et atteins mes objectifs à la base.

Hier, j'ai été abattue par un sondage commenté par l'hebdo chilien Qué Pasa. Le sondage nous apprend (ou confirme) que les chilienNEs sont de fieffées machistes. Les femmes accèdent donc peu au marché du travail, non seulement parce que les hommes et la société chilienne en général leur mettent des bâtons dans les roues, mais aussi parce que les femmes elles-mêmes considèrent qu'elles ne peuvent et ne DOIVENT pas s'accomplir au travail.

Bilan : Papa ET Maman inculquent à leurs marmots que la femme doit rester à la maison pour faire la popote et parfaire son épilation, et le cercle vicieux est vicié. (Pire encore, les femmes ayant fait les plus longues études parmi celles interrogées sont les plus conservatrices ; la seule lueur d'espoir, c'est que les plus jeunes sondées sont plus ouvertes d'esprit.)

Est-ce que je m'enterre dans un rôle social artificiel et obsolète en portant des jupes au bureau (ou en choisissant la couleur rose pour le design de mon blog)?

Ma carrière évoluerait-elle différemment si j'étais plus austère?

L'affection a-t-elle sa place dans les relations professionnelles?

Mon comportement peut-il me nuire, voire nuire à la gent féminine dans son ensemble?

Pendant que je réfléchis à ces questions, je vous invite à faire un tour sur ces blogs chiliens, joyeusement girlie et (j'espère) inoffensifs.

Zancada, "tout ce dont tu parles avec tes copines."

Viste La Calle pour une dose de street fashion chilienne.