Etre étudiant Erasmus en Bulgarie 

Article publié le 14 décembre 2009
Article publié le 14 décembre 2009

150 étudiants étrangers viennent passer un semestre à Sofia. Pourquoi ont-ils choisi la capitale bulgare, comment trouvent-ils le pays, qu’est-ce qui leur plait ou déplait ici ?

Cafébabel Sofia vous propose un tour d’horizon de la question

Nom : Séounsboum Park, 30 ans

Nationalité : coréenne

Formation et durée du séjour : Économie internationale, doctorat en 3 années.

"Je fais des études en relations internationales et je trouve que la Bulgarie est un pays d’investissements potentiels. En Corée, votre pays est très connu avec la longue espérance de vie due au fameux yaourt bulgare et avec les belles filles. Donc c’était assez comme motivations personnelles pour y venir. ’’

Nom : Lenka, 24 ans

Nationalité : tchèque

Formation et durée du séjour : Finances, 1 semestre

"Je fais mon Erasmus en finances à Varna. J’ai choisi cette ville pour la mer parce que dans mon pays il n’y en a pas. Avant, je faisais partie d’un groupe folklorique et on a fait un échange en Bulgarie. Cela m’a plu et me voila de retour ! Maintenant j’apprends le bulgare et j’aime beaucoup votre cuisine. ’’

Nom : Béranger Dominici, 20 ans

Nationalité : française

Formation et durée du séjour : Sciences politiques et Anthropologie

"Mon intérêt pour les Balkans débute il y a 10 ans lorsque je suis venu vivre pour 4 ans à Belgrade pendant un des déplacements de mon père. C’était la période des guerres en Bosnie et au Kosovo. De là vient mon intérêt pour l’histoire, la culture et les traditions des Balkans. Ce qui me choque est de voir parfois dans la rue de très belles filles habillées vulgairement et le machisme des hommes bulgares. Ils sont toujours très bruyants et n’hésitent pas à montrer leur supériorité sur les femmes. Sinon dans la capitale il y a une riche vie culturelle avec plein de festivals de cinéma, de théâtres, de concerts, d’expositions, ce qui est vraiment agréable. A part mes études ici, j’écris aussi pour un site bulgare, le Courrier de la Bulgarie"

Nom : Anne – Sophie, 22 ans

Nationalité : belge

Formation et durée du séjour : Économie générale, 1 semestre

"Je trouve votre pays très beau, la nature est magnifique ; il y a une diversité unique. J’ai eu l’occasion de visiter un peu la Bulgarie et je suis séduite par Varna, Plovdiv, Veliko Tarnovo et le Monastere de Rila. J’étais aussi à Roussé. La découverte d’une nouvelle culture et d’une nouvelle langue m’a poussée à venir passer quelques mois ici. Ce qui est un peu dommage est l’air pessimiste de la plupart des Bulgares. Cela peut s’expliquer par la politique du pays, le passé aussi, le communisme était une époque assez dure… ’’

Nom : Henning, 23 ans

Nationalité : allemande

Formation et durée du séjour : Études européennes, 1 semestre

"La Bulgarie fait partie de l’Union européenne et c’est intéressant pour mes études. De plus, la vie d’un étudiant Erasmus à Sofia est excellente, les sorties ne sont pas très chères. Avant de venir ici j’étais déjà allé en Serbie, en Grèce, en Israël. J’aime bien l’Est, les gens sont plus amicaux. ’’

Nom : Blanka, 23 ans

Nationalité : tchèque

Formation et durée du séjour : Russe des affaires, 1 semestre

"J’avais plusieurs choix de pays pour mon séjour Erasmus mais je pense que la Bulgarie était le meilleur pour ma formation. J’apprends le russe des affaires et avant de venir ici, j’ai passé 6 mois à Saint-Pétersbourg. Je peux donc comparer les habitants de ces deux pays liés historiquement. Je trouve les Bulgares bien plus agréables, polis et ouverts d’esprit qu’en Russie où l’on peut toujours sentir les gens sous le contrôle du gouvernement. On voit que le communisme est passé par ici mais c’est aussi le cas en Tchéquie. Cela se manifeste plus visiblement chez les générations plus âgées. La mauvaise organisation dans l’université et la bureaucratie sont des choses qui me déplaisent ici. ’’

Nom : Quentin, 22 ans

Nationalité : française

Formation et durée du séjour : Lettres bulgares, 1 an

"J’aime les langues slaves et cela était ma plus forte motivation pour venir en Bulgarie. J’apprends le bulgare, le russe et le coréen. Je trouve les Bulgares assez sympas. J’étais déjà à Moscou et là-bas, ce n’est pas le cas, tout le monde est très sérieux. ’’

Nom : Simona, 21 ans

Nationalité : lituanienne

Formation et durée du séjour : Gestion d’entreprise, 1 semestre

"Un professeur de ma faculté m’a recommandé l’université d’économie de Varna et j’y suis venue. Il y a aussi la mer qui était une seconde motivation pour moi. En Lituanie il n’y a pas de montagnes, donc ici je profite des petites distances et je visite beaucoup d’endroits. Je trouve le pays beau, les gens agréables et bien accueillants.’’

Nom : Samir, 23 ans

Nationalité : palestinienne

Formation et durée du séjour : Biotechnologie, 3 ans (master)

"J’ai obtenu une bourse pour finir mon Master en Biotechnologie et j’ai choisi sans regret la Bulgarie. La vie ici n’est pas très chère. Le pays dispose d’une histoire incroyable. Il y a eu beaucoup de guerres. Cela me rappelle un peu le passé de mon pays. Ce qui frappe aussi sont les nombreux Roms, je n’en avais jamais vu avant. Par ailleurs, il y a beaucoup de chiens errants. Et malgré tout, je suis très optimiste pour votre pays et je peux même vous dire qu’un jour, si je trouve des possibilités de me réaliser ici, je resterai y vivre. "

Propos recueillis par Valia Ivanova