Ethique dans le sport, le Conseil de l’Europe tire la sonnette d’alarme

Article publié le 3 octobre 2012
Article publié le 3 octobre 2012
Par Lucie Vetillard Suite aux soupçons de résultats truqués lors du match de handball Montpellier-Nîmes le 12 mai dernier, le Président de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe APCE, Jean-Claude Mignon s’est prononcé jeudi 27 septembre pour l’adoption d’un mécanisme de limitation des manipulations des résultats sportifs, des paris illégaux et toutes autres formes de corruption
liées au sport.

L’enjeu est clair, il s’agit de maintenir une image du sport saine et éthique. Pour le Conseil de l’Europe, la cible de ces manipulations se concentre essentiellement sur un public jeune et d’amateurs ou semi-professionnels considérés comme les plus ‘vulnérables’. Le Président rappelle que seulement dix pays dans le monde se sont dotés d’une législation contraignante sanctionnant ce type d’infraction dans le sport. Une résolution de l’APCE appelle à l’action et fait suite à une première résolution d'avril dernier qui encourageait déjà la prise de conscience face aux problèmes liés aux paris sportifs. Café Babel Strasbourg avait déjà suivi l’affaire au printemps dernier : ‘Quand les dés sont pipés d’avance’. Elle rappelle d’abord la valeur du sport dans nos sociétés mais également son ‘importance économique’. Elle encourage à la fois des législations sanctionnant au pénal ces pratiques déviantes et également la création d’une instance internationale contraignante sur les questions de corruption dans les milieux sportifs. Ce changement passe par la sensibilisation des jeunes et par la coopération entre les administrations des États parties à la convention. Dans une moindre mesure, la résolution souhaite influencer les opérateurs privés, les fédérations sportives et les opérateurs de paris sportifs à être attentifs à ces nouvelles formes d’infractions. Si le genre de pratique observé à Montpellier ternit l’image du sport ; le populaire Nikola Karabatic va probablement se voir retirer le soutien de ses sponsors après avoir été inculpé mardi ; elle dénote pour le Président de l’APCE, d’un phénomène de corruption qui menace l’Europe entière. Une prise de conscience indispensable donc pour maintenir une certaine éthique du sport. Encore faut-il que les Etats membres appliquent les recommandations et principes énoncés dans la résolution 1876(2012).

LIENS UTILES :

Quand les dés sont pipés d'avance sur Café Babel Strasbourg

Texte adopté par l'APCE en avril 2012 sur la nécessité de combattre le trucage de matchs

Mafia, Sport et corruption, un documentaire d'Hervé Martin Delpierre