« Et si la Turquie ne voulait plus de l’Union européenne ? »

Article publié le 25 avril 2011
Article publié le 25 avril 2011
CaféBabel Strasbourg a le plaisir de vous convier au débat « Et si la Turquie ne voulait plus de l’Union européenne ?
»

Mardi 3 Mai 2011 à 19h00 à la Librairie Kléber, Salle Blanche (1 Rue des Francs Bourgeois, Strasbourg)

Intervenants

Jérôme Bastion, Correspondant de RFI et d’autres médias à Istanbul

Ajda A Giray, Chanteuse, auteur et compositeur, Istanbul

Samim Akgönül, Maître de conférences à l’Université de Strasbourg, Département d’Etudes Turques, Chercheur au CNRS au laboratoire PRISME

Débat organisé par CaféBabel Strasbourg dans le cadre du projet Orient Express Reporter.

Entrée libre

Que représentent vraiment la région des Balkans et la Turquie pour les jeunes européens ? Depuis octobre 2010, CaféBabel traverse l’Europe pour tenter de répondre à cette question. Des équipes de jeunes reporters partent à la découverte de 8 capitales de la région balkanique et de la Turquie. L’objectif ? Opérer un nouvel élargissement, un élargissement de l’esprit cette-fois. Pour démystifier le sud-est de l’Europe, une série de reportages - écrit et photos - met en lumière les aspirations de la jeunesse au-delà des frontières physiques de l’UE.

Ce volet éditorial se double d’un volet évènementiel. Une série de débats est organisée dans plusieurs capitales européennes. Ils décryptent des problématiques actuelles associées aux régions concernées par le projet.

Dans ce cadre, CaféBabel Strasbourg a décidé de donner la parole aux Turcs, de sortir d’un schéma euro-centré afin de mieux cerner les attentes des Turcs vis-à vis de l’UE. Comment les Turcs perçoivent-ils leurs voisins européens ? Croient-ils encore à la perspective d’une éventuelle adhésion ? L’UE reste-elle attractive ? Pensent-ils que l’avenir de la Turquie peut se construire hors du giron européen ? Autant de questions qui laissent entrevoir de nombreux clivages au sein de la société turque. Un politologue, un journaliste et une artiste se feront l’écho de cette diversité.

Ce projet est soutenu par l'Union européenne.

LOGO_UE.jpgLogo-FH.jpglogo_Allianz_Kulturstiftung1.jpglogo_kleber.jpg