Essuyer les plâtres

Article publié le 15 novembre 2006
Article publié le 15 novembre 2006

Attention cet article n'est paru dans aucun groupe du magazine et n'a donc fait l'objet d'aucune relecture.

En France, lorsque quelqu’un emménage dans une maison neuve, on a coutume de dire qu’il « essuie les plâtres ». Une référence au plâtre souvent utilisé pour construire une nouvelle demeure, non sec lors du déménagement. Les Castillans eux, parlent d’étrenner une maison [« Estrenar una casa »]. Ce qui revient au même. Cependant, si le verbe « étrenner » en français signifie être le premier à utiliser quelque chose, il signifie aussi être le premier à subir. C’est pourquoi lorsque les Français écopent les premiers des conséquences fâcheuses d’une situation inédite, on dit aussi qu’ils essuient les plâtres. Les Anglais, davantage pragmatiques que métaphoriques, se contenteront de faire remarquer qu’il s’agit de soucis classiques pour un débutant (« Teething troubles ») [problème de la repousse des dents]. Et les Allemands plus prosaïques, vous expliqueront que c’est à vous seul de résoudre le problème (« Das musst du alleine ausbaden »), soit l'équivalent de se baigner seul (dans un souci).