Encyclosexy

Article publié le 27 janvier 2008
Article publié le 27 janvier 2008
Méga-macho. Digne héritier des encyclopédies anatomiques, bienvenue à Chikipédia, le wiki des plastiques atomiques ! Dégotté par le quotidien argentin Clarin, le site, lancé récemment et toujours en version bêt(e)a, entend ravir les internautes de tous poils : en leur permettant de se rincer l'oeil et de découvrir des infos croustillantes à propos des 'femmes les plus sexy du moment'.

Basé sur le principe participatif de Wikipédia, ce nouveau dictionnaire communautaire de la bonasse moderne recence déjà dans sa base de données des milliers d'articles et de photos, consacrés à des canons connus. Généralement lippues ou victimes d'hypertrophie mammaire. Chaque amateur peut ainsi apporter sa (con)science et enrichir le contenu 'pédagogique et interactif' de la page.

Outre les clichés plutôt coquets, les entrefilets ont de solides vertus éducatives : on y apprend indifféremment la couleur de crinière de Carla Bruni -classée dans la catégorie 'femme politique'-, la taille de prothèse de Jenna Jameson ou les 'vices' d'Angelina Jolie (l'adoption). Le catalogue regorge aussi de questions existentielles, type : 'diantre, mais avec combien d'hommes Britney Spears a-t-elle donc copulé ?'

Sans surprise, ce sont les mannequins boudeurs, actrices pulpeuses ou sportives musculeuses qui déchaînent les commentaires : les paragraphes à leur égard s'enchainent. Les anémiques reine Elisabeth II ou présidente putative  Hillary Clinton, qui disposent pourtant de leur petite bio, ne semblent, elles, guère stimuler la curiosité. A quand le chicopédia ?!

(Crédit photo : JoonYoung.Kim's/flickr)