Eléphants et petits nouveaux: portrait des candidats autrichiens aux élections européennes

Article publié le 21 mai 2009
Article publié le 21 mai 2009
Par Daniel Spichtinger Adaptation de Mélanie Sueur Qui sont ces personnalités politiques qui réclament votre voix pour les élections européennes du 7 juin ?
En Autriche, pays qui compte une seule circonscription électorale pour l’élection de ses 17 représentants au Parlement européen, les candidats se divisent deux groupes: d’un côté les « éléphants », députés européens candidats à la réélection, de l’autre les « petits nouveaux ». Quel est le profil de ces novices de la politique européenne ? Quel bilan pour les « éléphants »? Eurodéputés actifs ou absentéistes. Plutôt fidèles au vote de leur parti ou à celui de leur pays. Portrait des principaux candidats autrichiens à l’élection au PE.

Le premier groupe, celui des “éléphants”, rassemble les députés autrichiens qui ont intégré le parlement européen de longue date. Ces députés européens, comme Hannes Sowboda (SPÖ, Sociaux-démocrates) ou Othmar Karas (ÖVP, Parti conservateur), ont développé une expertise dans des champs particuliers et ont acquis une certaine stature parmi les rangs de leur groupe politique au Parlement européen. Dans le même temps, ceux-ci ont perdu du poids dans leurs partis nationaux.

Le second groupe se constitue des « petits nouveaux », ces candidats qui n’ont pas d’expérience européenne et qui sont souvent issus d’activités professionnelles tout à fait différentes. Certains d’entre eux ont été très actifs au niveau de la politique nationale, comme la tête de liste de l’ÖVP, Ernst Strasser. D’autres sont de parfaits inconnus, en particulier en deuxième ou troisième position sur les listes eurosceptiques, peu mis en avant par leurs formations politiques. Les Verts, pour leur part, font surtout campagne pour leurs deux principaux candidats, les autres apparaissant comme des visages anonymes sur l’affiche électorale du parti.

Selon les informations du site www.votewatch.eu, un site indépendant d’analyse de la politique européenne, Othmar Karas (ÖVP) a le taux de présence le plus élevé en session plénière, parmi les eurodéputés autrichiens. Eurodéputé issu du FPÖ (Parti d’extrême-droite), Andreas Mölzer affiche le pire taux d’absentéisme, et est aussi le parlementaire autrichien le moins enclin à voter comme ses collègues nationaux. www.votewatch.eu fournit également des données sur le comportement de vote des députés autrichiens au Parlement européen. Majoritairement fidèles au vote de leur parti politique (vote partisan), ceux-ci sont également relativement loyaux vis à vis du vote de leurs compatriotes autrichiens d’autres groupes politiques (vote national).

Trois candidats SPÖ (Sociaux-démocrates) sont de nouveaux venus de la politique européenne, tandis que quatre candidats se présentent à leur propre succession. Même proportion sur la liste ÖVP. Les Verts ont un candidat à la réélection, tout comme le FPÖ. Le BZÖ, autre parti nationaliste, présente pour la première fois une liste pour les élections européennes, et compte donc seulement des novices de la politique européenne.

La palme en terme d’égalité des sexes revient à la liste SPÖ, dont quatre des sept candidats SPÖ sont des femmes, pour seulement deux candidates sur sept pour la liste ÖVP. Les deux candidats des Verts sont des femmes, tandis que les principaux candidats des deux partis nationalistes, le FPÖ et le BZÖ, sont de sexe masculin.

Qui sont donc les candidats-clé à l’élection au Parlement européen ? Les données fournies par les partis politiques nationaux, le Parlement européen et le site internet www.Votewatch.eu révèlent des faits intéressants sur les candidats autrichiens.

SPÖ (Sociaux-démocrates)

Hannes Swoboda – Tête de liste – Candidat à la réélection

Né en 1946, Hannes Swoboda est député européen pour le parti Social-démocrate depuis 1996. Rapporteur sur le dossier de l’accession de la Croatie à l’UE, il est particulièrement actif dans le domaine des relations de l’Union européenne avec les pays d’Europe du Sud-Est. Swoboda est également le vice-président du PSE, le groupe socialiste au Parlement européen. Selon VoteWatch.eu, Hannes Swoboda a un taux de présence en séance parlementaire plénière de 93,98%, et se montre très loyal aux consignes de vote de son parti (96,87%) et aux votes de ses compatriotes autrichiens au PE (91,22%).

Evelyn Regner – Nouvelle candidate

Née en 1966, Evelyn Regner, a été ces huit dernières années à la tête de la Fédération des Syndicats autrichiens. Elle est aussi un membre du Conseil économique et social et siège au Comité de pilotage de la Commission Syndicale Consultative auprès de l'OCDE (TUAC). Si elle est élue, Evelyn Regner s’engage à lutter contre la baisse des salaires moyens.

Jörg Leichtfried – Candidat à la réélection

Jörg Leichtfried, né en 1967, est spécialiste en matière de politique des transports, protection animale et libertés civiles. Il est également membre de la délégation du PE pour l’Amérique centrale et la communauté andine. Selon Votewatch.eu, Jörg Leichtfried a un taux de présence en plénière de 93,98% et des taux de vote partisan et de vote national qui s’élèvent respectivement à 91,47% et 89,21%.

Karin Kadenbach – Nouvelle candidate

Née en 1958, Karin Kadenbach a travaillé comme membre de la Chambre régionale de Basse-Autriche lors de dernières années de sa carrière professionnelle. Celle-ci a exercé non seulement dans le domaine des Affaires sociales et familiales et d’égalité des sexes, mais aussi dans le secteur de la politique de santé.

Josef Weidenholzer – Nouveau candidat

Josef Weidenholzer est le Président de l’Institut de Politique sociale de l’université Johannes Kepler à Linz. Président de la « Volkshilfe », une ONG qui délivre des services sociaux, il est expert en politique sociale.

Christa Prets – Candidate à la réélection

Née en 1947 dans l’Etat de Burgenland, Christa Prets est députée européenne depuis 1999. Elle est spécialisée dans les secteurs de la diversité culturelle, de l’éducation et de la formation, de la jeunesse, des médias et du sport. Elle est également membre de la Délégation du PE pour les relations avec l’Iran. Christa Prets affiche un taux de présence en plénière de 96,32%, et un taux de loyauté 95,47% en ce qui concerne les consignes de vote de son parti, et de 91,66% par rapport au vote des autres députés autrichiens au PE. 

Herbert Bösch – Candidat à la réélection

Issu de l’Etat de Voralberg, tout à fait à l’Ouest du pays, Herbert Bösch, né en 1954, est membre de la Commission parlementaire du Control budgétaire et s’intéresse à la transparence en matière fiscale dans l’Union. Son taux de présence est de 95,32%. Herbert Bösch affiche un taux de loyauté envers le SPÖ (94,31%), et un taux de vote national, en accord avec le vote de la majorité des députés autrichiens, de 91,53.

ÖVP (Conservateurs)

Ernst Strasser – Tête de liste - Nouveau candidat

Ancien Ministre de l’Intérieur, Ernst Strasser (né en 1956), remplace Othmas Karas, maintenant second, à la tête de la liste ÖVP. Connu pour ses politiques juridiques et de sécurité intérieure, Strasser entend, une fois élu, se concentrer sur les défis de la crise économique mondiale.

Othmar Karas – Candidat à la réélection

Ancien Secrétaire Général du parti conservateur autrichien, Othmar Karas, né en 1957, est député européen depuis 1999. Il est aussi le vice-président du groupe du Parti populaire au Parlement européen (PPE). La plupart de ses activités pour la Commission du Marché intérieur se sont concentrées sur les PMEs. Othmar Karas affiche un taux record de participation aux séances plénières (97,99%), taux le plus élevé parmi les députés autrichiens au Parlement européen. Il a suivi la ligne de vote du PPE dans 94,46% des cas. Dans une moindre mesure, il a souvent choisi de voter comme les autres députés autrichiens, avec un taux de vote national de 75,46%.

Hella Ranner – Nouveau candidat

Hella Ranner, née en 1951, est membre du parti ÖVP de Styrie. Elle est avocate et présidente d’un centre local de commerce équitable. Difficile d’en savoir plus sur cette candidate, sur laquelle l’ÖVP publie peu d’informations.

Richard Seeber – Candidat à la réélection

Richard Seeber, né en 1962, est député européen depuis 2004. En tant que membre de la Commission de l’Environnement, la santé publique et la sécurité alimentaire, il s’est concentré sur les questions de qualité de l’eau, la protection climatique, la qualité de l’air et les territoires montagneux. Richard Seeber a été présent à 96,66% des séances plénières lors de son dernier mandat. Fidèle au vote de l’ÖVP à hauteur de 93,82%, son taux de vote national avoisine celui de Othmar Karas (75,22%).

Paul Rübig – Candidat à la réélection

Ancien membre du Parlement autrichien et vice-président de la Chambre de Commerce de Haute-Autriche, Paul Rübig, (né en 1953) siège au PE depuis 1996. Il est membre de la Commission de l’Industrie, la recherche et l’énergie, et a reçu le prix du parlementaire européen pour l’innovation et la recherche. Selon Votewatch.eu, Paul Rübig a un taux de présence en plénière de 95,65%. 95,24% de ses votes suivent la ligne de vote de son parti, 74,76% celle des autres députés autrichiens.

Elisabeth Köstinger –Nouvelle candidate

Née en 1978, Elisabeth Köstinger est la plus jeune des candidats autrichiens. Présidente de l’Association autrichienne des jeunes agriculteurs, elle entend soutenir les agriculteurs et renforcer le poids des régions dans l’Union européenne.

Hubert Pirker – Candidat à la réélection

Né en 1948, Hubert Pirker est député européen depuis 1996. Il est le représentant du Parti conservateur autrichien sur les questions de sécurités. Il est également président de l’Initiative du Pacte de Stabilité contre la criminalité organisée. Hubert Pirker a voté avec les conservateurs dans 95,33% des cas, et a suivi la majorité des députés autrichiens à hauteur de 77,16%.

 

Grüne (Verts)

Ulrike Lunacek – Nouvelle candidate, tête de liste

Née en 1957, Ulrike Lunacek est membre du Parlement autrichien, et porte-parole du parti Vert européen (European Greens). Elle entend trouver des réponses européennes à la crise financière, et permettre la création de 5 millions de jobs au travers d’un « New Deal de l’écologie ».

Eva Lichtenberger – Candidate à la réélection

Née en 1954, Eva Lichtenberger est membre du Parlement européen depuis 2004. En tant que membre de la Commission des Transports et du Tourisme, elle a été très impliquée dans le domaine de la politique de transport. La lutte contre la brevetabilité des logiciels a également été l’un de ses chevaux de bataille. Eva Lichtenberger est vice-présidente du groupe des Verts/Alliance libre européenne au Parlement européen. Son taux de présence en plénière a été de 86,96%. 97,31% de ses votes ont suivi la ligne de vote des Verts européens, pour seulement 72,70 % de vote national.

FPÖ (« Parti de la Liberté », Parti nationaliste d’extrême -droite)

 Andreas Mölzer – Tête de liste, Candidat à la réélection

Né en 1952, Andreas Mölzer a été élu pour la première fois au Parlement européen en 2004. Il est membre de la Commission des Affaires constitutionnelles et de la Délégation du Parlement européen à la commission parlementaire mixte UE-Turquie. Opposé au Traité de Lisbonne et à l’adhésion de la Turquie à l’Union européenne, Andreas Mölzer a récemment publié un ouvrage critique intitulé « Europe 2084 ». Il n’est membre d’aucun groupe politique au Parlement européen. Son taux de présence en plénière est de 80,27%, ce qui le place en bas du classement des députés autrichiens dans ce domaine. Autre chiffre record, Andreas Mölzer ne vote comme ses compatriotes autrichiens que dans 40,26% des cas.

Franz Obermayr – Nouveau candidat

Franz Obermayr, né 1952, était Maire-Adjoint de la ville de Linz.

BZÖ (« Alliance pour l'avenir de l'Autriche », Parti nationaliste d’extrême -droite)

Ewald Stadler – Tête de liste, Nouveau candidat

Ewald Stadler, né en 1961, a été très actif au sein du BZÖ, le parti du leader d’extrême-droite Jorg Haider décédé en Octobre 2008. Il a récemment siègé au Parlement autrichien en tant que représentant BZÖ.

Jörg Freunschlag - new

Bien qu’officiellement à la retraite, Jörg Freunschlag, a été nommé à la seconde place de la liste BZÖ, représentant sa province d’origine, la Carinthie.

Hans-Peter Martin (Indépendant, ancien SPÖ)

Hans-Peter Martin – Tête de liste, Candidat à la réélection

Hans-Peter Martin, né en 1957, est député européen depuis 1999, premier candidat élu pour le SPÖ, puis indépendant. Très critique envers l’Union européenne dans son ensemble, il vient de publier un ouvrage intitutlé « Le Piège européen ». Hans Peter Martin est membre de la Commission des Affaires économiques et monétaires et de la Commission du Contrôle budgétaire. Celui-ci affiche un taux de présence en plénière de 9§,98%, et vote comme la majorité des députés autrichiens au Parlement européen dans seulement 59,79% des cas.

Photographies

Swoboda – Parlement européen

Strasser – Site officiel de l’ÖVP

Lunacek – Site officiel des Verts

Mölzer – Parlement européen

Stadler – Wikipedia

Hans-Peter Martin: Parlement européen