Elections en Lettonie : la rigueur triomphe à Riga

Article publié le 4 octobre 2010
Article publié le 4 octobre 2010
Le gouvernement du Premier ministre conservateur Valdis Dombrovskis, jusque là minoritaire, a obtenu dimanche lors des élections une claire majorité au Parlement letton.
Cela montre que les électeurs ont validé son rigoureux programme d'austérité, commente la presse européenne, laquelle espère également une meilleure intégration des Lettons russophones, après le bon résultat surprise de leur parti d'opposition.

Postimees – Estonie : Sagesse lettone

Les élections en Lettonie sont un succès estime le quotidien Postimees: « Les électeurs ont rejeté deux inquiétudes samedi par leurs suffrages. Ils ont réfuté la peur des analystes d'une faible participation électorale, et ils ont également montré que la politique était tout à fait capable de prendre des décisions importantes. Certains observateurs avaient craint que le paysage politique du pays, marqué par de nombreux petits partis, ne continue à s'effilocher, et que les électeurs ne se rendent même pas aux urnes, trop déçus qu'ils étaient par la crise économique. Mais 62% des électeurs ont voté. Cette participation est inférieure à celle de certaines élections précédentes, mais cela montre toutefois que les Lettons, malgré une période difficile, n'ont pas baissé les bras et s'investissent pour l'avenir de leur pays. … Le Premier ministre Valdis Dombrovskis n'a pas eu la vie facile jusqu'à maintenant, mais il a pris les décisions que d'autres n'auraient pas eu le courage de prendre et cela n'a pas porté préjudice à sa crédibilité. » 

(article publié le 04.10.2010)

Frankfurter Allgemeine Zeitung – Allemagne : La victoire du peuple contre l'élite

Le gouvernement letton a remporté une victoire électorale étonnamment large aux élections législatives. Le quotidien conservateur Frankfurter Allgemeine Zeitung se réjouit des trois vainqueurs de ces élections : « C'est l'alliance de partis Unité du Premier ministre Dombrovskis qui l'a emporté, bien que celui-ci ait auparavant prescrit à son pays un programme d'austérité d'une rigueur incroyable sous la pression des circonstances (et des bailleurs de fonds internationaux). L'a emporté ensuite le Centre de l'harmonie qui, si sa base est surtout constituée par les citoyens russophones de Lettonie, est aussi manifestement parvenu à attirer des Lettons de souche avec des critiques de gauche tournées vers les mesures d'austérité. C'est enfin une victoire de la démocratie, car ces deux forces, contrairement aux partis qui dominaient jusque-là, ont la caractéristique de ne pas être les marionnettes d'oligarques visant à imposer des intérêts économiques. Ce point commun est aussi le point d'ancrage d'une possible collaboration. Même si une alliance est improbable, le fait de pouvoir débattre sérieusement constitue à lui seul une étape importante sur la voie de l'intégration des citoyens russophones de Lettonie, lesquels constituent un bon tiers de la population. »

(article publié le 04.10.2010)

Rzeczpospolita – Pologne : Les russophones débarquent

Le parti d'opposition Centre de l'harmonie, représentant les Russes de Lettonie, a recueilli un quart des voix lors des élections législatives lettones, ce qui en fait la deuxième force politique du pays, derrière le bloc de l'Unité du Premier ministre Valdis Dombrovskis. C'est inhabituel, estime le quotidien conservateur Rzeczpospolita : « Le parti dominé par les Russes a enregistré une grande victoire aux élections législatives. Le Centre de l'harmonie n'a certes pas gagné, comme l'auguraient les sondages. Mais il a obtenu un quart des voix. Le parti a en outre montré sa disposition pour une collaboration. S'il venait à participer au gouvernement, ce serait un événement exceptionnel dans l'histoire de la Lettonie indépendante. Le résultat des Russes de Lettonie est à lui seul exceptionnel, car ceux-ci occupaient une place marginale dans la vie politique lettone depuis près de 20 ans, soit depuis l'effondrement de l'URSS. »

(article publié le 04.10.2010)

Neatkarīgā Rīta Avīze – Lettonie : Un futur gouvernement impopulaire

Les élections législatives lettones n'ont pas connu de véritable vainqueur, estime le quotidien national-conservateur Neatkarīgā rīta avīze : « L'alliance Pour une bonne Lettonie pensait qu'une importante campagne de publicité suffirait, mais même la publicité a ses limites. Les citoyens ne gobent pas tout, même si l'emballage est attractif. Le parti Centre de l'harmonie est également dans les rangs des perdants relatifs. Il estimait pouvoir rassembler la plupart des suffrages, conforté aussi par les sociologues et les sondages. Les électeurs en ont toutefois décidé autrement : c'est le bloc de l'Unité qui est arrivé en tête. La question est toutefois de savoir ce qu'il adviendra de son unité interne lorsque le nouveau gouvernement devra prendre des décisions impopulaires. … C'est la première fois qu'il y a aussi peu de partis au Parlement : hormis les cinq premiers partis, les autres n'ont respectivement obtenu qu'au maximum un pour cent des voix. C'est une victoire pour les instituts de sondage, mais une défaite pour ces partis. » 

(article publié le 04.10.2010)

28 pays - 300 médias - 1 revue de presse. La revue de presse euro|topics présente les thèmes qui animent l'Europe et reflète sa pluralité d'opinions, d'idées et d'humeurs.

Photo: (cc)truthout/flickr