Égalité des sexes : 69 % des eurodéputés sont des hommes

Article publié le 2 juin 2009
Article publié le 2 juin 2009

Attention cet article n'est paru dans aucun groupe du magazine et n'a donc fait l'objet d'aucune relecture.

Après les élections européennes de juin 2009, l’Europe posera pour un nouveau portrait de famille. Pourra-t-on voir autant de femmes que d’hommes sur ce cliché ? Afin d’augmenter la conscientisation, le lobby européen des femmes vous présente la « Campagne 50/50 pour la démocratie ».

69 % des membres du Parlement européen et 63 % des commissaires européens sont des hommes. Les femmes sont sous-représentées au sein des instances décisionnelles de l’UE. C’est un obstacle sérieux à la légitimité démocratique de l’UE. La représentation inégale des sexes mine toutes les tentatives visant à promouvoir une démocratie plus inclusive et plus participative. Tous les Européens, femmes et hommes, doivent être représentés dans la prise de décisions qui affectent leurs vies. C’est pourquoi, le Lobby européen des femmes (LEF) vous présente la Campagne 50/50 pour la démocratie.

Qui peut faire la différence ?

(50/50 campaign)Les électeurs, les partis politiques nationaux, les gouvernements européens et les décideurs européens de haut niveau doivent agir afin de parvenir à un équilibre femmes-hommes sur le portrait de famille de l’Europe en 2009. Pourquoi les partis politiques ? Ils ont le pouvoir de prendre les décisions concernant les personnes qui se trouveront sur les listes électorales. Pourquoi les gouvernements ? Ils décident des personnes qui seront nommées à la Commission européenne et à d’autres postes de haut niveau de l’UE. Oui, il existe un accord général concernant le droit des femmes à une participation égalitaire à la vie politique. Mais, il faut que cet accord aboutisse à la représentation égalitaire des femmes au sein des instances décisionnelles européennes. Les partis politiques ainsi que les gouvernements doivent s’engager à changer la situation actuelle.

Vous voulez agir ? Rejoignez la « Campagne 50/50 pour la démocratie »

La mobilisation permettra de propulser plus haut dans l’agenda européen les problèmes tels que l’égalité femmes-hommes, la solidarité et le développement durable et social. Un « audit de genre » évaluera l’engagement des partis politiques pour l’égalité des sexes dans le cadre de la représentation des femmes sur la liste des candidats et du contenu des programmes politiques.

Qui soutient la campagne ?

Jusqu’à présent, plus de 200 personnalités issues de l’Europe entière soutiennent la campagne. Notamment, les président et vice-président de la Commission européenne José Manuel Barroso et Margot Wallström, le prix Nobel Orhan Pamuk, le président slovène Danilo Türk, le premier ministre belge Herman Van Rompuy, le président irlandais Mary Robinson et l’ex-présidente du Parlement européen, Simone Veil.

Qu’est-ce que le Lobby européen des femmes ?

Le LEF est la plus grande organisation non gouvernementale des femmes de l’Union européenne. Elle représente plus de 2000 organisations membres directes établies dans 30 pays européens. Elle fonctionne avec ses membres au niveau national ainsi qu’au niveau européen. Son objectif principal est la lutte pour l’égalité entre homme et femme, dans le but d’assurer l’intégration d’une perspective d’égalité des sexes au sein de toutes les politiques de l’UE.