Doux solstice d'hîver pour tous les babeliens!

Article publié le 25 décembre 2007
Publié par la communauté
Article publié le 25 décembre 2007
Le retour du Soleil
aurora.jpg"Ce soir est le soir du solstice, la nuit la plus longue de l'année. Maintenant les ténèbres triomphent et il reste peu de lumière. La respiration de la nature est en suspension, tout attend, tout dort. Le Roi Obscur vit dans chacune petite lumière. Nous attendons l'aube quand la Grande Mère, encore une fois, mettera le soleil au monde, avec la promesse d'un nouveau printemps. Ainsi est le mouvement éternel, où le temps ne s'arrête jamais, dans un circle qui l'entoure tout. On tourne la roue pour soutenir la lumière. On appelle le soleil depuis le ventre de la nuit. Ainsi soit-il!".

Tels étaient les mots prononcés par la sacerdotice dans la Rome ancienne pour célebrer la festivité de la Saturnalia (pour consacrer le temple de Saturne, dieu de l'agriculture). Du 17 au 23 décembre les esclaves recevaient des rations extra de nourriture et temps libre; c'était un temps quand les champs laissent respirer aux familles de la campagne. Avec cette festivité on souhaitait la bienvenue à une nouvelle période de l'année, dans laquelle le Soleil s'approchait encore une fois à la Terre, allongeant les jours. Come ça, d'une festivité païenne, est né la festivité de Noël. Aujourd'hui, en attendent le 2008, les gens au Pôle Nord peuvent, probablement, le célebrer en compagnie de l'aurore boréale; avec le solstice d'hîver dans l'hemisphère nord le soleil atteint sa position méridionale (ou boréale) maximale. Le midi d'aujourd'hui est le moment de l'année où la distance entre la Terre et le Soleil est la plus longue, là où il y a moins de lumière. En Seville, nuageuse aujourd'hui avec 14º C, nous souhaitons que tout le monde sur cette terre soit hereux, et que "le retour du soleil" soit célebré de la façon la plus douce possible.

Joyeux Noël et babel 2008!

Concha Hierro

Traduit par

Patricia González Bermúdez