Dour : des groupes à ne pas rater !

Article publié le 7 juillet 2015
Article publié le 7 juillet 2015

Plus de 200 groupes, 8 scènes, de la musique pendant plus de 5 jours, c’est ça le festival de Dour. Cafébabel Bruxelles vous propose une sélection de groupes à ne pas rater.

Créé en 1989, le Festival de Dour est devenu le plus grand événement musical de Belgique francophone. Situé au cœur des Terrils du Borinage, le festival accueillera près de 200 000 jeunes amoureux de la musique du 15 au 19 juillet.

Pour sa 27e édition, le festival se mettra aux couleurs de Mons 2015, la Capitale européenne de la Culture. Mais ce n’est pas tout : avec ses 8 scènes, Dour promet d’offrir aux visiteurs un programme varié d’environ 200 groupes. Que ce soit, électro, rap, rock, métal, reggae,… vous trouverez toujours chaussure à votre pied. Voici les groupes à ne manquer sous aucun prétexte !

Snoop Dogg

Plus besoin de présenter ce géant du hip-hop US. Pour sa première venue à Dour, Snoop Dogg présentera son dernier album Bush co-produit avec Pharrell Williams.

Nneka

Cette jeune femme germano-nigériane n’hésite pas à suivre son instinct musical en alliant hip-hop, reggae et soul. Elle fait partie de ceux qui contribuent à une nouvelle révolution de la musique africaine contemporaine. Sa voix unique et sa fabuleuse énergie ne vous laisseront pas indifférent.

Cocorosie

C'est l'histoire de deux sœurs américaines, Bianca et Sierra Casady, installées à Paris. Connu du grand public pour leur univers folk décalé et mystérieux, Cocorosie s'inscrit dans le sillage d'artistes comme Devendra Banhart, Soap&Skin ou encore Björk. Elles n’hésitent pas non plus à mélanger les styles les plus improbables. À (re)découvrir !

Nina Kraviz

Pour les amateurs d’électro. La DJ russe Nina Kraviz vous proposera de la minimale qui pourrait bien vous propulser au septième ciel pendant la nuit du 17 juillet. Empreinte de sensualité, la musique de Nina passe de la house organique à des tubes dansants.

Lauryn Hill

Pionnière du hip hop US, Lauryn Hill a rapidement intégré des sons soul, reggae et R&B pour un groove des plus classes. Après avoir commencé sa carrière au sein des Fugees, elle a entamé sa carrière solo de manière fulgurante avec « The Miseducation of Lauryn Hill ». Cet album lui vaudra même le Grammy du Meilleur Album. Lauryn Hill clôturera en apothéose la Last Arena le samedi 18 juillet.