Devilliers contre les Cochooooons dans l'espaaaaace

Article publié le 3 juin 2009
Publié par la communauté
Article publié le 3 juin 2009
Un matin, en triant la pile de "foire à un euro" et autres "vous avez gagné, ouvrez vite", qui s'accumulaient dans ma boite aux lettres, je tombe sur un tract libertas - MPF, sauvé de justesse - court répit seulement - de la poubelle. Masochisme probablement, je suis toujours friand de la prose de ce genre, et si vous êtes comme moi, vous n'allez pas être déçu.

Voila ce qu'on peut en effet lire dans un petit encadré "l'Europe envoie une urne de 15 millions d'euros dans l'espace, pour promouvoir la campagne électorale" .Et de conclure "ce sont les martiens qui seront contents".

Comme je suis un gars curieux, et que ça semble très gros (même pour du Devilliers), je vais quand même me renseigner. Première étape, google. Pas grand chose sur le sujet, si ce n'est un eurodéputé suédois, copain de Devilliers, qui a posé une question officielle (indigné) à la commission à ce sujet.

Première hilarité : la commission répond à l'eurodéputé que cette proposition existe bel et bien...mais qu'elle n'est pas de son ressort puisque c'est une initiative du parlement européen ! . Pas étonnant que ces deux la n'aient pas été au courant, puisqu'ils ne vont au parlement que pour toucher leur chèque. Et paf c'est zéro pointé quand on ramasse les copies...

Une Urne de 150 kilos ?

Mais l'histoire ne s'arrête pas la. On pourrait en conclure que Devilliers a tout de même raison dans sa croisade contre les "technocrates gaspilleurs d'argent". Sauf que 15 millions d'euros, ça fait quand même beaucoup pour envoyer une urne, même dans l'espace.

Retour sur google donc pour consulter le prix de la mise en orbite de 1 kilo: entre 10 000 et 20 000 dollars, dixit wikipedia.

Même si elle pèse 10 kilos notre urne (bon, en supposant que les technocrates en question aient insisté pour qu'elle soit en acier polonais et en chêne massif de la forêt noire), on est très loin des "15 millions d'euro" et même du million tout court...

Et puis flash...la lumière se fait.

Monsieur le compte comte à tout simplement un peu "arrangé" la réalité.

Ces 15 millions existent bel et bien. Mais ce sont ceux consacrés au programme spatial de l'Agence Spatiale Européenne, probablement pour le long séjour de Frank De Winne dans la station Colombus...le parlement européen a profité de la mise en orbite prévue début juin pour confier un message ( et une urne) à l'astronaute. OasISS_A_V2_L.jpg Et hop, dans la bouche de notre pourfendeur de turcs, le programme spatial de l'ESA ( qui au passage n'a rien à voir avec l'UE, car c'est une structure intergouvernementale) comprenant le séjour d'un astronaute européen sur Colombus devient une machination de l'UE à plusieurs millions pour envoyer une seule urne dans l'espace...

C'est vrai que, peut être, vu du (fond du) Puy du fou, il est difficile de faire la différence entre une urne de plexiglas et un casque d'astronaute. Sorcellerie !

Quoiqu'il en soit, cette manipulation fait d'une pierre deux coups, puisqu'en vilipendant , comme à son habitude, le "gaspillage" et les "technocrates", Monsieur le comte détourne aussi le regard des électeurs de la réussite de l'Europe dans le domaine spatial ( avec tres peu de moyens) et de la puissance montante de l'UE : justement, Frank De winne, acheminé par un vaisseau russe exploité conjointement depuis Kourou, prend en ce moment même au nom de l'UE le commandement de la station spatiale internationale...

Note : par une étrange coïncidence, mon camarade bloggeur jamais content vient a l'instant ou j'écris de publier un billet sur Frank De winne....

Références

Esa, la video de l'arrimage

image: logo de la mission de commandement européenne (crédit ESA)