Dernier tube de Benoît XVI : la complainte du progrès

Article publié le 9 novembre 2010
Article publié le 9 novembre 2010
Lors d'un voyage de deux jours en Espagne, le pape Benoît XVI a fustigé « la laïcité agressive » dans le pays et comparé la situation à celle des années 1930. Des propos exagérés voire rétrogrades selon certains journaux européens. En Pologne, un journal conservateur prend la défense de Ratzinger.

El Periódico de Catalunya – Espagne : Ratzinger est dans l’erreur

 Les critiques du pape Benoît XVI contre la laïcité en Espagne sont une grave erreur, estime le quotidien catalan El Periódico de Catalunya : « Les propos du pape Ratzinger dans l'avion qui le conduisait à Saint-Jacques de Compostelle ne s'accordent pas avec le climat instauré par l'ex-vice-présidente du gouvernement espagnol Fernández de la Vega et le secrétaire d'Etat du Vatican, Tarcisio Bertone, en préambule de cette visite. L'allusion au climat antireligieux des années 1930 a été un manque de tact, comme l'a reconnu hier le porte-parole du Saint-Siège Federico Lombardi. De la même façon, dénoncer la prétendue 'laïcité agressive' d'un gouvernement qui, 24 heures avant cette visite, renonçait à la loi sur la liberté religieuse, est plus qu'une négligence. C'est une erreur. »

(Article publié le 08.11.2010) 

De Morgen – Belgique : Un pape anachronique

Des quotidiens comme "De Morgen" l'accusent l'histoire en mentionnant à tord les années 1930La comparaison entre les dispositions anticatholiques qui règnent actuellement en Espagne et la situation anticléricale des années 1930 est une falsification de l'histoire, explique le quotidien de gauche De Morgen : « Comment peut-on comparer une dictature fasciste, qui supprimait ses opposants, à un processus de décision démocratique qui permet à l'individu de disposer de la liberté, et non de l'obligation, de prendre des décisions éthiques relatives à la procréation et aux relations humaines. Le pape a lui-même fourni la réponse : car en Espagne, le conflit entre foi et modernité fait rage ; le Père de l'Eglise considérant que la foi et la modernité sont des concepts qui s'excluent l'un l'autre. Pour l'Eglise belge … c'est une très mauvaise nouvelle. En effet, cette position de la plus haute autorité de Rome revient à dire que l'évêque [conservateur controversé] Léonard est tout à fait en phase avec le Vatican, et que ceux qui sont d'un avis différent sont des renégats de la foi véritable. »

(Article publié le 08.11.2010)

Rzeczpospolita – Pologne : Zapatero = Jörg Haider

Les critiques du pape Benoît XVI contre l'anticléricalisme espagnol sont justifiées, écrit le quotidien conservateur Rzeczpospolita, qui déplore le manque de résistance de l'Europe face à la gauche hostile à l'Eglise : « Le camp de la gauche libérale a toujours considéré l'Eglise comme un agresseur et un ennemi de la liberté. Alors que les fidèles espagnols ont toutes les raisons de se sentir acculés. L'opinion publique européenne est exceptionnellement sensible aux poussées politiques à droite. C'est la raison pour laquelle on avait envisagé des sanctions européennes contre l'Autriche, lorsque [le politique d'extrême droite] Jörg Haider s'y était emparé du pouvoir. Mais quand les socialistes de Zapatero ont mis en œuvre leur programme de sécularisation radicale et porté atteinte aux droits des catholiques, cela n'a suscité aucun trouble parmi les partis chrétiens-démocrates européens, lesquels puisent en principe leurs racines dans la chrétienté. »

(Article publié le 08.11.2010)

28 pays - 300 médias - 1 revue de presse. La revue de presse euro|topics présente les thèmes qui animent l'Europe et reflète sa pluralité d'opinions, d'idées et d'humeurs.

Photos : Une : oseillo; Pope: p!o/ courtoisie de Flickr.