Démarrage du Forum Mondial de la Démocratie

Article publié le 1 novembre 2014
Article publié le 1 novembre 2014

Strasbourg accueille cette semaine des jeunes du monde entier qui vont débattre sur le futur de la démocratie. Les voix de jeunes venant d'Arménie, de Chine, d'Ukraine, de Palestine, du Nigeria, du Brésil, du Costa Rica, d'Argentine, d'Espagne, d'Italie et ainsi de suite résonnent depuis hier à Strasbourg.

Les voix de jeunes venant d'Arménie, de Chine, d'Ukraine, de Palestine, du Nigeria, du Brésil, du Costa Rica, d'Argentine, d'Espagne, d'Italie et ainsi de suite résonnent depuis hier à Strasbourg. Ils viennent chargés d'idées et d'illusions pour apporter leur petit grain de sable au Forum Mondial de la Démocratie, organisé par le Conseil de l'Europe. 

Certains d'entre eux viennent de pays en conflit, d'autres en ont assez de la corruption de leurs hommes politiques, la plupart ont de l'expérience dans le milieu associatif; mais tous ont très envie de travailler pour construire cette démocratie idéale dont ils rêvent. 

Hier soir a eu lieu la première prise de contact: "Salut, content de te rencontrer, comment tu t'appelles ? Tu viens d'où ?" furent les paroles les plus entendues au Centre Européen de la Jeunesse, siège de la rencontre.                                                                    

Il n'y a pas de temps à perdre, l'agenda est chargé, rempli de choses à préparer avant l'ouverture officielle du forum le 3 novembre prochain. Il reste beaucoup à faire, si bien qu'à peine arrivés, certains sont déjà en train de travailler. L'équipe de volontaires chargée de réaliser un documentaire a tenu sa première réunion hier soir afin de discuter de la forme et du contenu de la vidéo pour montrer au monde la démocratie qu'ils souhaitent. 

Aujourd'hui sera une journée intense pour tous. Une journée à rêver en grand est la seule manière utile de rêver.