Déclic Tour : sur la route de l’entrepreneuriat social

Article publié le 4 mai 2016
Article publié le 4 mai 2016

L’association Déclic en Perspectives, qui soutient les jeunes dans leur projet de création d’entreprise sociale, organise un tour de la Belgique francophone avec trente futurs entrepreneurs sociaux à l’été 2016. Nous avons rencontré Victoria Miller, membre de l’association, qui nous a présenté le parcours.

« À Déclic en Perspectives, nous avons pour ambition d’aider les jeunes à identifier leur projet de création d’entreprise sociale, afin de les amener du déclic au passage à l’action ». Voici comment Victoria commence par nous présenter son ASBL (association sans but lucratif). Partant du constat que beaucoup de jeunes voudraient changer les choses autour d’eux en devenant entrepreneur sociaux, mais que très peu passent vraiment à l’action, deux jeunes volontaires se sont lancées, en fin d’année 2015, dans la création de Déclic en Perspectives. L’association est aujourd’hui composée de neuf membres bénévoles.

Inspiré d’un projet français « Ticket for change », par ailleurs partenaire de l’association, l’originalité de cette organisation ne réside pas tant dans le fait de vouloir venir en aide à des futurs acteurs d’entreprise sociale, mais plutôt dans la forme que prend ce soutien, à savoir un parcours à la rencontre d’acteurs de l’économie sociale pendant plusieurs jours.

Des jeunes de 18 à 30 ans en quête de changement

Mais en quoi consiste exactement le Déclic Tour ? Tirant profit de l’expertise de chacun de ses bénévoles, l’ASBL organise, du 26 août au 2 septembre, la première édition d’un voyage à travers la Belgique francophone, avec trente jeunes de 18 à 30 ans, désireux de s’investir dans l’économie sociale.

Par le terme d’économie sociale, Victoria nous explique que l’association entend une définition assez large, « le fait de ne pas avoir comme objectif premier le profit et que l’entreprise réponde à un besoin social ».

Les jeunes qui partent pour ce tour ne sont pas censés avoir un projet déjà bien établi. Comme le présente l’association dans un communiqué de presse, « Le participant idéal n’en est ni au stade de la simple curiosité, ni au stade de projet déjà défini ou de mise en action pour développer son projet. Les participants de Déclic en Perspectives seront donc des jeunes enthousiastes désireux de changer les choses autour d’eux, mais qui n’ont pas encore osé se lancer ».

Des rencontres avec des entrepreneurs sociaux sur le terrain

            Durant ce voyage de huit jours, qui conduira les participants à Bruxelles, Liège, un village en Région Wallonne et Charleroi, avant une dernière étape de nouveau à Bruxelles, ceux-ci auront la chance de rencontrer des professionnels déjà engagés et bien ancrés dans l’économie sociale. Il s’agira bien évidemment d’entrepreneurs sociaux, avec qui l’association a déjà établi des contacts. Mais les futurs entrepreneurs pourront également dialoguer avec des associations et autres acteurs, publics ou privés, ce qui permettra de leur donner une vision d’ensemble de l’économie sociale.

Trois coaches seront présents pendant le tour, afin d’animer des ateliers collectifs, d’accompagner les jeunes dans l’identification de leur propre potentiel et de leur projet et de faire le lien entre ces derniers et les différents acteurs de terrain.

Concernant le programme, Victoria nous affirme qu’ « il y aura trois temps : une phase d’inspiration, une phase d’introspection et une phase de mise en action. La phase d’inspiration sera la conséquence directe des rencontres avec les différents acteurs. Pour ce qui est de l’introspection, il s’agira pour les participants d’identifier leurs forces et  faiblesses pour monter un potentiel projet. Enfin, par la mise en action, on souhaite que le jeune ait une idée concrète de son projet. C’est vraiment l’objectif du tour ».

À la fin du tour, « l’idée d’entreprise sociale doit être bien précisée ». Les entrepreneurs pourront ensuite être accompagnés dans la logistique et la gestion par des structures spécialisées.

Un projet de six mois

La participation à ce projet ne s’arrête pas au tour à travers la Belgique francophone pendant huit jours. L’objectif étant d’aboutir à un projet concret et bien établi, le voyage sera précédé par une journée de préparation. Des rencontres seront organisées par la suite, afin de soutenir encore davantage les jeunes entrepreneurs.

Au total, l’expérience Déclic Tour doit donc s’étaler sur six mois, jusqu’à la fin de l’année 2016.

Tout jeune, vivant en Wallonie ou dans la région Bruxelles-Capitale, intéressé pour prendre part au projet Déclic Tour doit envoyer une candidature sur le site de l’association Déclic en Perspectives, et ce jusqu’au 3 juin. Trente jeunes seront par la suite sélectionnés et auront la possibilité de réaliser ce parcours en Belgique francophone.