De Barcelone à la Barcellonnetta?

Article publié le 7 mai 2008
Article publié le 7 mai 2008
C’est déjà un fait. La communauté italienne est devenue le deuxième collectif d’étrangers résidents à la ville de Barcelone, après la communauté équatorienne, selon l’Enquête "La population étrangère à Barcelone" preparée par le Centre de Statistique de la Mairie de Barcelone. Plus de 20.000 italiens habitent dans la ville catalane. Au cours de la dernière année, plus de 3.
000 italiens se sont installés à Barcelone. En fait, dans des quartiers comme Sarrià, Sant Gervasi, Gràcia ou l’Eixample, les italiens sont déjà la plus nombreuse communauté étrangère.

La raison de tout cela, il faut la chercher dans deux facteurs clairement différents. D’ une part, beaucoup de jeunes italiens cherchent dans la capital catalane une offre de travail qu’ils ne trouvent pas dans leur propre pays. D’autre part, un grand nombre d’argentins et brésiliens ont profité de cette facilité qui existe pour obtenir la nationalité italienne et pouvoir jouir des avantages de cette condition de citoyenneté communautaire, à un moment où les autorités espagnols réduisent l'entrée aux citoyens des pays latino-américains.

Le rapport dévoile d’autres données d’intérêt. La population communautaire résidant à Barcelone compte déjà plus de 70.000 personnes. Indépendamment des italiens, des citoyens d'autres pays comme la France, l'Allemagne, la Roumanie ou le Royaume-Uni se sont aussi installés dans la capitale catalane.

Traduction d’Alexia Vidal

Photographie de Kikm (flickr.com)