David Cameron en manque de « likes »

Article publié le 10 mars 2014
Article publié le 10 mars 2014

Parce que l'info va vite, très vite, cafébabel prend de la vitesse et vous rend les nouvelles du monde dans ce qu'il a de plus simple et de plus fou, aussi. Nos quickies du jour.

Les E-ma­ils made in ger­ma­ny

In­quiets du scan­dale de la NSA, des four­nis­seurs d’ac­cès à in­ter­net al­le­mands ont lancé une nou­velle façon de pro­té­ger les e-mails. Tous les mes­sages ve­nant de ser­veurs al­le­mands por­te­ront un « made in Ger­many », sen­sés les pro­té­ger d’une éven­tuelle in­tru­sion, par­ti­cu­liè­re­ment des Amé­ri­cains. Une pos­sible consé­quence : les Al­le­mands pour­raient pré­fé­rer un four­nis­seur na­tio­nal plu­tôt que Yahoo et Gmail dont ils se mé­fient. 

Lu sur:  Die Welt

Fee­ling « lo­nely » Mr Ca­me­ron ? 

David ca­me­ron en manque de « likes »

David Ca­me­ron est en mal de likes. C’est donc d’un geste déses­péré que l’équipe du Pre­mier mi­nistre bri­tan­nique a dé­cidé d’ache­ter des pouces sur Fa­ce­book pour at­ti­rer l’at­ten­tion sur son pro­fil.  Le mon­tant reste in­connu mais des ex­perts en ré­seaux so­ciaux es­timent qu’il varie au­tour de 7500 livres. Et cette ma­nœuvre semble por­ter ses fruits, puisque les adhé­rents à la page de David Ca­me­ron ont dou­blé et sont main­te­nant 128 000. Ce qui mal­heu­reu­se­ment ne se ré­per­cute pas sur les sou­tiens au Parti conser­va­teur, qui reste loin der­rière les tra­vaillistes en terme de po­pu­la­rité. 

Lu sur : The In­de­pen­dent