Coup d’un soir

Article publié le 2 septembre 2009
Article publié le 2 septembre 2009
Ils sont par définition éphémères… Doit-on les regretter ? Déclinaison linguistique du fameux « one night stand ».

Dans son surréaliste film Guerre et amour sorti en 1975, Woody Allen nous explique que le sexe sans amour est une expérience vide… « mais parmi toutes les expériences vides, c’est sûrement la meilleure », ajoute-t-il. J’en connais beaucoup qui partage cette opinion ! Et ceux que ça intéresse ne devraient pas tarder à en profiter : avec l’été vient la chaleur, le temps libre, une vie volontiers plus nocturne. C’est par excellence le temps des relations sporadiques. 

Le « rollitos de una noche », en espagnol, (« la petite histoire d’un soir ») est un grand classique et de nombreuses expressions européennes le soulignent. Cap sur l’Italie : sur une plage perdue de Sicile, un jeune homme à la peau mat, qui aime se vanter de ses conquêtes amoureuses, raconte sa dernière nuit à une bande de copains. D’un air supérieur, le voilà qui explique qu’il a eu une « botta e via » (« un coup et au revoir ») avec une belle Espagnole au clair de lune. Mais chut : « C’est une ‘scappatella’ (une « escapade ») dont Rosella ne doit pas entendre parler... »

Ce flambeur des mers du Sud aura-t-il des remords une fois couché auprès de sa naïve fiancée ? Ce retour matinal, un peu honteux, les Anglais le nomment « the walk of shame » (« le chemin de la honte ») quand bien même cette relation « jetable » a lieu entre des personnes adultes, consentantes, et célibataires. Car quand on choisit son partenaire sous l’emprise de l’alcool… la surprise au réveil est rarement agréable. Les Polonais ont même un mot parfaitement expressif pour définir cette déconfiture, il s’agit du « Moralniak » (« gueule de bois morale »). Tout est là. Le fameux « one night stand » a ses revers… en Allemagne aussi, où l’on préfère utiliser le mot anglais. Par pudeur ? Question pudeur, il faut citer les Français qui parlent de « coup d’un soir » et de « plan cul ». Amis de la poésie…