Cost of life day à Paris

Article publié le 6 novembre 2008
Publié par la communauté
Article publié le 6 novembre 2008
Dans le cadre de l’opération Cost of life day lancée par les City Blogs de Babel, diverses sections locales vont se prêter au jeu qui leur a été proposé. Il s’agit de comparer, dans différents pays d’Europe, le prix d’une soirée somme tout assez classique,  comprenant une séance de cinéma, un sandwich (Kebab, fast-food,…) et un verre dans un bar. Ajoutons à cela le prix du ticket de transport en commun et nous voilà parés. Ainsi, après Babel Stockholm, c’est au tour de La Parisienne de Café Babel de se lancer. Voyons si la comparaison se tient.

Une sortie ciné à Paris un soir d’octobre

Commençons !

A deux que nous sommes pour cette soirée, une bonne amie et moi-même, nous projetons de nous rendre dans un grand multiplex à Bercy, dans l’est de la capitale, pour assister à une projection du dernier film de Woody Allen, Vicky Cristina Barcelona, choisi tant par envie que pour faciliter la comparaison avec les autres blogs européens, un film français n’étant pas forcément diffusé à l’étranger. Habitant un autre quartier, nous décidons de manger un petit quelque chose avant la séance et nous rendons dans le McDonald en bas de chez nous. Choix original s’il en est, nous optons tous deux pour un menu Big Mac de taille normale à 5€70 ; acheter la même chose que nos amis suédois ne peut de plus être que bénéfique à l’enquête. Une fois rassasiés (il faut le dire vite…), nous voilà partis pour le cinéma.

Nous voilà donc partis pour traverser Paris en transports. Restant dans les limites de la ville, un simple ticket de métro, en zone 1, suffit pour nous rendre à destination. Montant de l’opération : 3€20 aller et retour pour chacun de nous. Après environ vingt minutes de trajet souterrain, nous nous retrouvons à la station Cour Saint-Emilion, à deux pas du cinéma.

Après une attente raisonnable en caisse, nous obtenons notre billet, au tarif plein de 9€90 (il s’avère que dans ce cinéma, les tarifs ne sont pas spécifiques aux différents films proposés). Nous n’avons plus qu’à nous installer et profiter du film, au demeurant plutôt sympathique, traitant d’une romance à quatre lors d’un été en Catalogne. Du Woody Allen sans surprises mais savoureux. La séance terminée, rien de tel que d’aller finir la soirée dans un bar autour d’une bière histoire de discuter du film et de choses et d’autres.

Nous cheminons donc vers un bar qui nous est familier, le Frog, où nous commandons chacun une pinte de bière maison, blanche pour mon amie, blonde pour moi, chacune coûtant 6€50, ce qui, il faut l’avouer est relativement moins cher que dans la plupart des bars parisiens, où il faut plutôt s’attendre à verser sept ou huit euros pour un tel verre. Enfin, après une soirée des plus divertissantes, nous finissons par nous décider à rentrer, toujours en métro. Il ne reste plus qu’à faire les comptes.

Bilan financier d’un vendredi soir ordinaire

Résumons !

Un menu Big Mac à 5€70, deux tickets de métro à 1€60, un billet pour voir un film à 9€90, une pinte de bière à 6€50 : nous avons dépensé 25€30 chacun, soit un peu plus de cinquante euros en tout. Une addition assez salée c’est vrai, mais est-ce plus cher qu’ailleurs ? à vérifier via les articles des différents blogs babéliens. Pour ce que j’ai pu lire jusqu’à présent en tous cas, peu de différences. A titre d’exemple, Stockholm-Paris, même combat, un montant total finalement assez proche.

Au final, cette enquête fut plutôt plaisante à réaliser, je pense qu’il y a pire que de passer une soirée au cinéma et dans un bar devant une bière. Il sera intéressant d’analyser les résultats des différents blogs lorsqu’il y aura plus d’articles sur le sujet, deux c’est encore peu. On pourra alors voir dans quelle ville ou pays le coût d’une telle sortie est le plus élevé. Se baser sur trois ou quatre produits matériels ou culturels n’est bien entendu pas révélateur du coût de la vie en général, mais cela permet tout de même de savoir si nous sommes tous financièrement plus ou moins égaux devant les loisirs d’un lieu à l’autre. Affaire à suivre…

Rédacteur : Matthieu Mollicone

Stockholm

Athens

Budapest

Istanbul

Clermont-Ferrand Köln

Lyon

Sevilla

Strasbourg

Sofia