Contagion – Donne-nous plus, Soderbergh !

Article publié le 19 novembre 2011
Article publié le 19 novembre 2011
Par Carole Richard Un virus inconnu circule et se propage d’un continent à l’autre à une vitesse fulgurante.
Une pandémie dévastatrice, une équipe de médecins qui tente d’enrayer le fléau et une course contre la montre pour découvrir un vaccin : Contagion, la dernière production en salles de Steven Soderbergh est un film très réaliste, qui reconstitue un panorama complet de la gestion d’une crise sanitaire mondiale.

La propagation de virus à l’échelle globale est un thème dans l’esprit du temps, déjà traité dans de nombreux films, parmi lesquels 28 jours plus tard et Resident Evil. Mais cette fois-ci, le sujet est traité de manière quasi documentaire. L’œil du réalisateur nous montre comment un virus peut se propager en quelques minutes seulement et les effets destructeurs que cela peut engendrer. Steven Soderbergh analyse de manière méticuleuse tout l’aspect organisationnel et politique qu’induit ce type de crise tout en maîtrisant son art. Avec un casting de très haut vol (Matt Damon, Laurence Fishburne, Gwyneth Paltrow, Kate Winslet, Jude Law, Marion Cotillard…), le réalisateur nous plonge à la fois dans la vie des victimes et dans celle des médecins chargés de trouver un vaccin et l’origine du virus.

Inspiré par les récentes pandémies (SRAS, H1N1), Steven Soberbergh décrypte tous les enjeux de la gestion de crise, du principe de précaution, ainsi que l’importance majeure de la communication de crise. Ce dernier aspect se confronte à l’élément humain, irrationnel face à la frustration et à la peur de la mort, et se transforme en panique générale – un phénomène analysé en 1895 par Gustave Le Bon dans son ouvrage Psychologies des Foules.

Enfin, ce film nous prouve que malgré le contrôle de l’Homme sur son environnement, la nature reste toujours plus puissante. Le pouvoir créateur et destructeur de la nature fait relativiser la place de l’être humain sur la terre et nous rappelle que l’humilité reste de mise. Soderbergh a annoncé sa retraite pour ses 50 ans. Gageons que l’envie et le plaisir d’être derrière la caméra seront plus forts que la résolution de grand cinéaste. En attendant, profitez bien de ses derniers films.