Construire l’idéal européen par l’élan citoyen

Article publié le 19 juillet 2008
Article publié le 19 juillet 2008
Strasbourg, 17 juillet 2008 Par Géraldine Canet Et si l’Europe des valeurs passait par la réappropriation de l’espace européen par les citoyens européens ?
Cinq étudiants ont tout récemment montré l’exemple en ralliant Lille à la symbolique Olympie à vélo, pour sensibiliser les peuples d’Europe à l’action “Un arbre pour la Grèce”, en faveur du reboisement des espaces dévastés par les incendies de l’été 2007. Et ont lancé à leur arrivée, le 30 juin 2008, un “Appel à la Fraternité européenne”.

Quelques jours après le départ de la présidence française de l’Union Européenne, après le non irlandais et autres protestations contre la régression sociale en Europe, changeons un instant notre angle de vue, regardons autour de nous puis rapprochons-nous un peu de nous-mêmes... Imaginons que nous tous, citoyens européens, prenions en main notre avenir et décidions d’agir ensemble sur notre quotidien autour des valeurs de fraternité, de solidarité, d’équité entre les peuples, d’éthique économique, de respect de l’environnement... valeurs mêmes prônées par l’Union Européenne, qui peine parfois à les mettre en œuvre... “par le haut”. Quelle force que ce nouvel élan citoyen ! Quel bel espoir et quel bel exemple pour les générations futures !

Une histoire de cœur, “intégrant les valeurs essentielles telles que la solidarité, le courage, l’enthousiasme”-Users-geraldine-Documents-EUROPASTRAS-07_articles_ge_raldine-080713-arbre-grece-equipe_goulandris.jpg

Touchés par les catastrophiques incendies qui ont ravagé la Grèce durant l’été 2007, Guillaume Bouton, Harsh Doshi, Julien Druelle, Chrisophe Goncalves et Romain Renuy, étudiants à l’Ecole Supérieure des Affaires de Lille, créent l’association “Les Citoyens de l’Europe” afin de sensibiliser et de mobiliser les citoyens européens à l’opération “Un arbre pour la Grèce”. Portée par l’association “L’Elan Nouveau des Citoyens”, cette action est notamment soutenue par l’UNESCO, et par de nombreuses personnalités dont l’ancien directeur du Tour de France Jean-Marie Leblanc, les animateurs Nikos Aliagas et Stéphane Bern, la Présidente du Musée d’Histoire naturelle d’Athènes Niki Goulandris, le vice-ministre grec des Affaires étrangères Théodoros Kassimis... Pour nos cinq jeunes cyclistes qui s’apprêtent à traverser la Belgique, le Luxembourg, l’Allemagne, l’Autriche et l’Italie, pour un parcours total de 1800 km, cet engagement sera l’occasion de montrer que, grâce à des gestes simples, l’Europe de la fraternité entre les peuples peut se concrétiser, “car nous aspirons à renforcer l’Europe des citoyens, unis autour des valeurs d’entraide et de solidarité”, écrivent-ils.

“Soutenir l’idéal de fraternité européenne par une action concrète et symbolique”

Après un périple de plusieurs semaines et devant l’enthousiasme des populations rencontrées, “Les Citoyens de l’Europe” décident, avec “L’Elan Nouveau des Citoyens”, de lancer le 30 juin un “Appel à la Fraternité européenne”. A quelques heures du départ de la présidence française de l’Union européenne, ils annoncent leur volonté d’“œuvrer pour que dans un an, se tiennent à Athènes les premières assises de la fraternité européenne”. Leur arrivée est accueillie de façon triomphale et félicitée par le Maire d’Olympie et Madame Goulandris, avec messages de soutien du Président de la République Grecque Karolos Papoulias, du Commissaire européen à l’Environnement Stavros Dimas, et du Directeur général de l’UNESCO Koichiro Matsuura, ainsi que fanfare et formidable couverture médiatique.

Devant cette belle preuve de respect et de reconnaissance pour l’initiative citoyenne, que nous aimerions voir mieux exister au-delà des frontières grecques, je laisserai le mot de la fin à Stavros Dimas : "Je voudrais saluer votre initiative et vous soutenir dans cet élan. (...) En agissant ensemble dans un mouvement de solidarité, nous pourrons mieux aider et protéger nos concitoyens et notre environnement. L’Europe sera d’autant plus forte en combinant nos approches et nos capacités".

Document annexe: Appel_a_un_elan_de_fraternite_europeenne.pdf