Cherche Européen d’envergure désespérément

Article publié le 21 septembre 2004
Publié par la communauté
Article publié le 21 septembre 2004

Attention cet article n'est paru dans aucun groupe du magazine et n'a donc fait l'objet d'aucune relecture.

Si on devait créer un titre d’ « Européen de l’année », on serait bien en peine de trouver des nominés : étant donné la situation actuelle de l’Europe, l’heure n’est ni aux éloges, ni aux congratulations.

Cette année, de nombreuses personnes se seront très certainement distinguées dans de nombreux domaines, personnes qui auront remporté de grandes satisfactions, du plus anonyme à celui qui aura joui d’une certaine reconnaissance. La Science n’a pas renoncé, dans les progrès réalisés ces dernières mois, à créer et à innover, et nul ne doute que le monde artistique ait suivi. En général, les moyens sont d’ordinaire assez restreints pour les personnes qui sont derrière ces progrès ou ces créations, à moins bien sûr qu’il ne s’agisse d’une vache sacrée - ces quelques lignes ne prétendant nullement soustraire à ces personnes leur droit à être reconnus pour leur travail.

Besoin d’un « père de l’Europe »

Si l’on demandait à l’Européen moyen qui est la personnalité de l’année, il n’y a aucun doute : un grand pourcentage répondrait le nom d’un footballeur ou du gagnant de la dernière émission de télé-réalité ; un faible pourcentage se souviendrait du nom d’un lauréat de Prix Nobel ou du précurseur de la dernière avancée biogénétique. Il existe un manque réel de figures réellement Européennes, personnages transcendant les frontières nationales et se convertissant en symboles de l’identité européenne naissante.

Personnellement, je trouve quelque peu contradictoire d’imaginer nommer « Européen de l’Année » une personne dont les mérites sont exclusivement nationaux. Ainsi, de mon point de vue, ce titre devrait être déclaré vacant, dans l’attente que quelqu’un digne d’une telle mention se présente. Je me réfère à une véritable icône, à un homme d’Etat (au sens le plus classique du terme). Quelqu’un qui favorise réellement une avancée de l’histoire Européenne, qui aide l’Europe à se forger une fois pour toutes, qui soit convaincant au moment de chasser les peurs qui agitent continuellement les plus eurosceptiques. Quelqu’un qui, aujourd’hui, brille par son absence totale dans le panorama Européen.

C’est souvent dans les moments les plus critiques et les plus décisifs de l’histoire –avec une fréquence extrêmement dramatique– que ce genre de personnage peut enfin briller. De ce point de vue, nous pouvons même nous sentir heureux, bien que la situation de l’Union ne soit pas un sentier de roses (et ne le sera jamais), c’est loin d’être une situation critique à ce point.

Oscar du premier rôle pour… l’abstention

Enfin, une autre éventualité permettrait de ne pas laisser répondre à la question « Ces derniers temps, qui fut un ‘Européen’ exceptionnel ? ». Quel a été l’événement majeur cette année en Europe ? Une fois de plus, la réponse la plus fréquente oscillerait entre l’excellent Euro de football accueilli par le Portugal, ou les magnifiques Jeux Olympiques qu’a organisés la Grèce. Mais si on laisse de côté le sport, les réponses ne pourraient être autres que l’élargissement de l’UE ou les élections au Parlement européen. Ces dernières se sont plutôt faites remarquer pour leur côté pas remarquables. C’est pourquoi nous pourrions nominer comme « Européen de l’Année » Madame Abstention, prix qui pourrait rassembler sur son nom l’ensemble de la population Européenne, avec en tête sa classe politique, dont l’inestimable collaboration (je me réfère aux deux partis des deux bords) a permis d’écrire un des chapitres les plus noirs et les plus marquants dans la récente histoire de l’Union. Nous espérons que, lors des prochaines éditions de ce titre honorifique, il ne restera pas le moindre doute sur la personne à qui doit être rendu l’hommage. Au cas où les doutes venaient à persister l’an prochain, nous espérons qu’ils seront dus à la grande quantité d’aspirants au titre et non à leur absence.