Charlie Winston remporte le 'European border breaker award'

Article publié le 18 janvier 2010
Article publié le 18 janvier 2010

Attention cet article n'est paru dans aucun groupe du magazine et n'a donc fait l'objet d'aucune relecture.

Mais que sont ces « European border breaker awards »? J’ai appris par la presse l'existence d'une cérémonie de remise de prix mis en place par la Commission Européenne, et récompensant les artistes européens ayant traversé les frontières. Idée intéressante, mais la manière dont elle est organisée reste quelque peu stupide…

Le European border breaker award semble omettre un fait pourtant important : s’ils étaient honnêtes, la grande majorité de ces prix serait remis à des artistes britanniques (cette année un des dix prix a récompensé le chanteur originaire de Cornouailles, Charlie Winstonn ndlr). Apparemment, cette cérémonie existe depuis 2004, ses précédents lauréats étaient d'ailleurs Carla Bruni pour la France, Tokio Hotel pour l’Allemagne, Tiziano Ferro et Benito Benasi pour l’Italie, Basshunter pour la Suède et les Ting Tings en ce qui concerne la Grande-Bretagne. Cette année c'est le présentateur de la BBC, Jools Holland qui a animé la cérémonie (qui a distingué un des favoris de cafebabel, Buraka Som Systema, ndlr) qui a eu lieu le 14 janvier dernier aux Pays-Bas.

Intrigué par le concept, j’ai découvert que l’objectif de ces récompenses, co-sponsorisées par l’Union européenne de radio-télévision, est d'une part de révéler le succès de 10 artistes européens débutant la vente d’albums et les tournées hors de leur pays d’origine, et d'autre part de stimuler la diffusion du travail de ces artistes à travers les frontières. C’est une super idée, mais elle semble ignorer le point le plus délicat. La majorité des chansons qui peuvent prétendre atteindre une réelle diffusion à travers l’Europe sont en anglais, or la plupart de celles-ci proviennent des États-Unis ou de Grande-Bretagne. Pourtant, lorsqu’on jette un coup d'œil aux gagnants des 4 cérémonies précédentes, il semble les récompenses pour la Grande-Bretagne aient été limitées à une par an (sauf en 2008 qui en compte deux). The Darkness, Katie Melua (qui ça ?), Corinne Bailey Rae, et les Fratellis on été les derniers lauréats. Selon moi, il s'agit là d'une liste plutôt arbitraire. Comment ces artistes ont-ils été choisis ?

Pour lire l’intégralité de l’article de Dave Keating, rendez-vous sur son blog Gulf Stream Blues

Video: ©lechtimondededebby/ Youtube