Celui qui voulait faire un film sur Banksy

Article publié le 17 février 2010
Publié par la communauté
Article publié le 17 février 2010
Exit through the gift shop (2010) est un documentaire de l'artiste de rue Banksy. Celui-ci est tout simplement la légende du Street Art. Il a bâti sa réputation non seulement sur son talent qui fait vendre ses oeuvres à des prix exorbitants mais également par le fait qu'il est tout simplement invisible. Personne ne sait qui est Banksy.
Mais ce film ne raconte pas son histoire, mais celle de celui qui voulait faire un film sur Banksy.

Pourquoi aller voir Exit through the gift shop ?

Pour (re) découvrir le monde su Street Art. Pour apprécier l'humour et l'ironie de Banksy ainsi que de l'ensemble de ce milieu porté par la rebellion pacifiste.

Points forts / points faibles

Points forts : très bonne description du milieu. Bon rythme pour le film. Beaucoup de créativité, d'auto-dérision et un humour so british. Banksy réussit un très beau pied-de-nez aux écueils de l'art moderne. C'est-à-dire dire que c'est "in" juste parce que c'est "in".

Points faibles : vous avez déjà entendu mal parler un Français en anglais pendant une heure ? Insupportable.

Etoiles : **** 4/5 Un peu d'humour, d'ironie et d'auto-dérision dans ce monde de déprimes, de huis-clos ou de mainstream hollywoodiens, ça fait du bien.

Réactions dans la salle: Des rires des les premières minutes du film quand Banksy annonce : "Ce film est bien, je pense, surtout si vous n'en attendez pas beaucoup". Mais, déception, il n'y aura pas de conférence de presse !

Et quand les lumières se rallument ? Vite rechercher si ce Thierry Guetta alias Mister Brainwash existe vraiment ? Ou alors si c'est encore un gros canular de Banksy.