Cauchemar

Article publié le 13 septembre 2006
Article publié le 13 septembre 2006

Attention cet article n'est paru dans aucun groupe du magazine et n'a donc fait l'objet d'aucune relecture.

 

Il arrive parfois que les petits Européens fassent des cauchemars. Mais ce qu’ils ne savent pas, c’est que le fantôme qui les perturbe durant leur sommeil est une femme maléfique d’origine nordique, appelée « Mara » ou Mare. C’est pour cela que le petit Suédois fait un « mardröm » (un rêve de Mare) et le petit Anglais un « nightmare » (une nuit de Mare). En Pologne, c’est après un « koszmar » que les enfants ont besoin de leurs parents pour redormir. Le préfixe « cauche » est tiré du verbe en vieux français « caucher » qui signifiait presser. La « pesadilla » espagnole rappelle d’ailleurs exactement cette notion de poids (« pesa ») du spectre assis sur le dormeur. Les Italiens eux, ont leur propre créature nocturne, sorte de génie malfaisant hérité de l'époque romaine nommé « Incubus » ; il est donc logique qu’ils ne fassent pas un cauchemar, mais un « incubo » !