Cassandre et l'Euro

Article publié le 11 mai 2010
Publié par la communauté
Article publié le 11 mai 2010
par Yves Lagier, Secrétaire du Comité pour l’Etat Fédéral Européen et Président honoraire de l’Union des Fédéralistes Européens –France Les décisions prises hier étaient indispensables pour faire face à la menace sur l'existence même de l'eurozone. Mais elles ne seront en aucun cas suffisantes à long terme pour prémunir l'Union Economique et Monétaire des conséquences de la crise.

Cassandre , héroïne de l’Illiade , fille de Priam et d’Hécube avait , selon la mythologie, toujours raison lorsqu’elle faisait des prédictions peu réjouissantes.

Tel Cassandre , le Comité pour l’Etat Fédéral Européen mettait en garde , dès Novembre 2005 , contre le climat euphorique factice laissant entendre qu’avec l’Euro l’Union Européenne allait connaître une ère de prospérité infinie.

La crise grecque , précédant peut-être celles du Portugal et de l’Espagne, est là pour rappeler à la dure réalité . Cette crise résulte à la fois de la crise économique mondiale et de facteurs propres à la Grèce . S’y ajoute le manque de transparence dont a fait preuve ce pays dans la présentation de ses comptes . Il faut rappeler que l’économie grecque était une des plus dynamiques de la zone euro de 2000 à 2007 . Le mécanisme du pacte de stabilité et de croissance n’a manifestement plus fonctionné depuis cette dernière date.

Avec cette si douloureuse crise pour les citoyens grecs la zone euro a montré ses limites: surveillance budgétaire inadaptée , absence de système de gestion des crises, insuffisance des débats économiques.

Nous écrivions en 2005 que "les Européens sont dépourvus des instruments qui leur permettraient de faire face à la crise économique qui les frapperaient" (*).

Propos d’une brûlante actualité que justifie aujourd’hui, hélas , le marasme économique et financier de l’Europe .

La zone euro connaîtra – t-elle le sort de l’Union Monétaire Latine ( 1865-1927) et de l’Union Scandinave (1873-1924) qui , faute d’un cadre étatique mettant en concordance institutions et politiques , disparurent?

Aujourd’hui plus que jamais, les experts s’accordent à reconnaître que l’euro ne survivra qu’avec l’avènement d’une Europe Fédérale. Cet état fédéral ne pourra , dans un premier temps , se constituer qu’à partir d’un nombre limité des pays membres . Il en va du sauvetage de notre monnaie et de notre économie, de l’avenir de nos enfants!

Puisse la crise grecque donner aux hommes et femmes politiques de nos pays la lucidité qui leur permettra de prendre conscience de leurs immenses responsabilités devant l’Histoire !

YVES LAGIER Secrétaire du Comité pour l’Etat Fédéral Européen Président honoraire de l’Union des Fédéralistes Européens –France

(*) Seul un Etat fédéral sauvera l’euro et l’économie européenne, http://www.euraction.org/tools/volsch05_06/fiche%201fr.pdf, Novembre 2005 - A European Federal State Starting from the Six Founder Member States to Save the Euro and Europe’s Economy, http://www.euraction.org/tools/volsch05_06/factfile1.pdf, November 2005