Carte de la semaine : l'Europe et l'obésité

Article publié le 19 mai 2015
Article publié le 19 mai 2015

Parce qu'on est en début de semaine, on préfère vous donner la mauvaise nouvelle toute de suite : l'obésité a doublé de volume dans le monde depuis les années 80. Si c'était jadis un problème de riches, le surpoids fait désormais des victimes partout. Tour de taille d'une maladie paneuropéenne. 

L'obésité n'a rien à voir avec des soucis esthétiques. C'est une maladie. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) considère une personne comme obèse à partir du moment où son indice de masse corporelle (IMC) est « supérieure ou égal à 30 ». En Europe, c'est en Moldavie que l'on souffre le moins du problème, avec seulement 14,7% de la population adulte touchée par l'obésité. Pour autant, l'espérance de vie dans le pays est fixée à 66 ans pour les hommes et à 75 ans pour les femmes. Comme quoi, les problèmes de surpoids n'expliquent pas tout.

Qu'en est-il de la situation dans les pays obsédés par les problèmes sanitaires comme les Pays-Bas ou les pays scandinaves ? Et bien, pour une fois, ils n'échappent pas à la règle puisque 19,9% de la population hollandaise souffre d'obésité. Presque la même chose qu'au Danemark (19,4%) tandis que les tous les pays nordiques affichent un taux supérieurs à 20%. Les clichés sur la mal-bouffe britannique deviennent de plus en plus fondés puisque 28,1% de la population du Royaume-Uni est considérée comme obèse. Seule la Turquie enregistre un taux supérieur, à près de 30%. Salade, tomates, oignons ?

Source : Rapport de l'Organisation mondiale de la santé (2015)