Carte de la semaine : l'Europe du metal

Article publié le 6 juin 2016
Article publié le 6 juin 2016

Depuis Lordi et son morceau « Hardrock Halleluja », nous savons que les Scandinaves ont un penchant pour les gros riffs de guitare et le rouge à lèvres noir. Mais la formation n'est qu'un des 4400 groupes de metal de Finlande, qui font du pays le champion européen du genre si l'on fait le ratio entre la population et le nombre de groupes. 

Si l'on demande aux jeunes européens quels groupes de metal ils connaissent, les Allemands de Rammstein sont souvent le premier nom cité. Mais si le groupe détient tous les records de ventes depuis sa formation en 1994, il n'est pas originaire de Scandinavie, la région la plus prolifique en termes de musique metal.

Alors qu'il n'y a en Allemagne que 122 groupes de metal pour 1 million d'habitants, on en trouve pas moins de 630 en Finlande. En Suède et en Norvège, 428 et 299 formations sont dénombrées, soit bien plus du double par rapport à l'Allemagne. Au sud, seuls les Grecs détonnent avec 162 groupes.