Carte de la semaine : les ventes de voitures électriques

Article publié le 30 septembre 2015
Article publié le 30 septembre 2015

Les voitures électriques sont aujourd’hui une réalité ainsi que des produits affirmés, mais que représentent leurs ventes sur le marché européen ? Dans quels pays est-il plus probable de rencontrer quelqu’un qui branche, à la fin de la journée, non seulement son portable, mais aussi sa voiture ?

Proposées comme une alternative aux voitures qui roulent aux hydrocarbures, les voitures électriques gagnent petit à petit une part de marché, certes minoritaire.

Une fausse nouvelle idée

On peut parler, dans une certaine mesure, de « retour aux origines » : les toutes premières voitures électriques sont apparues dès le XIX siècle, alors que le moteur à essence n’était pas aussi répandu. Avec l’intenable pollution de l’air et la crise pétrolière, cette idée est revenue en force dans les années 2000, les voitures électriques sont devenues une technologie complètement affirmée et commercialisée.

Où en sont les ventes ? 

Pour parler des véhicules hybrides rechargeables (VHR), le pays européen où le pourcentage des ventes a explosé est la Norvège. En seulement un an, on est passé de 6,10 % de VHR vendus en 2013 (sur le total du marché automobile) à 13,84 % en 2014. EV Norway recueille en détail toutes les initiatives prises et prévoit d’atteindre environ 23 % en 2015.

Dans le reste de l’Europe, on se contente de quelques miettes, avec un résultat discret aux Pays-Bas (3,87 %, données 2014) et en Islande (2,71 %), placés à la deuxième et à la troisième places mondiales. Dans ce top 10 mondial, la Suède et l’Estonie stagnent autour d‘1,50 %. Quant au Danemark, à la Suisse et à la France, ils se tiennent entre 0,88 % et 0,70 %.

_

Données en pourcentage sur le total des nouvelles voitures vendues en 2014.

Sources : International Energy AgencyHybridCars, EV Sales, BIL Sweden, EV Sales/bilimp.dk pour le Danemark, EV Sales/auto-suisse.ch pour la Suisse, Avem.fr.