Carte de la semaine : les Panama Papers et l'Europe

Article publié le 5 avril 2016
Article publié le 5 avril 2016

Il va falloir qu'ils trouvent un sacré plombier. Environ 11 millions de documents - la plus grande fuite d'informations de l'histoire - révèlent que 12 dirigeants mondiaux ainsi que de nombreux officiels recourent à des montages de sociétés pour dissimuler leurs avoirs. Parmi eux, le meilleur ami de Poutine ou le père de David Cameron. Mais quelle est l’ampleur de la controverse en Europe ?

Quel est le meilleur moyen de dissimuler 2 milliards de dollar ? Pour commencer, c'est plus facile si vous êtes l'ami d'un dirigeant mondial. Ensuite, vous aurez probablement besoin d'une société offshore dans un paradis fiscal - pourquoi pas les Îles Vierges britanniques tiens ? Enfin, trouvez-vous le meilleur avocat pour vous aider à surmonter les détails juridiques qui vous permettront de cacher au fisc des tonnes de cash. 

Un dernier petit conseil pour le fun : vérifiez que cet avocat brillant ne travaille pas pour Mossack Fonseca. La quatrième plus grande firme du monde spécialisée dans la domiciliation des sociétés offshore, basée au Panama, a récemment été victime d'une fuite d'informations sans précédent. Après 40 ans de loyaux services à faire le bonheur de ses clients qui n'aiment pas payer d'impôts, la firme a vu s'échapper 11,5 millions de documents confidentiels. De ses bureaux jusqu'à la rédaction du journal allemand, le Sueddeutsche Zeitung.

L'International Consortium of Investigative Journalists (ICIJ) - l'organisation de journalistes d'investigation basée à Washington - a ensuite compilé une liste de dirigeants mondiaux, de politiciens et de personnalités publiques cités dans les désormais fameux « Panama Papers ». Des chefs d'États, des milliardaires, des figures du monde du sport, de la culture ou de l'économie qui recourent à l'évasion fiscale par l'intermédiaire de certaines banques - en Europe, pour la plupart situées au Royaume-Uni, en Suisse, au Luxembourg et à Jersey.

Parmi les individus cités, on retrouve des proches du président russe Vladimir Poutine - notamment son meilleur ami, le célèbre violoncelliste Sergueï Roldouquine. Mais aussi le premier ministre islandais Sigmundur Davíð Gunnlaugsson ou le père - décédé - du chef du gouvernement britannique David Cameron.

__

Source : ICIJ