Carte de la semaine : les fainéants de l'Europe

Article publié le 24 mars 2015
Article publié le 24 mars 2015

En Allemagne, on entend de nouveau beaucoup parler de l’espèce des « glandeurs grecs » (terme fréquemment utilisé dans le Bild Zeitung). Ils travaillent peu et dilapideraient les deniers publics des pays de l’UE. Est-ce vrai que les pays du sud de l’Europe travaillent moins que ceux du nord ? La réponse, carte sur table.

Les chiffres comparatifs de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) prouvent exactement le contraire. Il n’y a presque aucun autre pays d’Europe où l’on a moins travaillé en 2013 qu’en Allemagne (en moyenne 35,3 heures/semaine), seuls les Pays-Bas sont en dessous avec une moyenne de 30 heures hebdomadaires.

Selon l’OCDE, ce sont les Grecs qui travaillent le plus en Europe avec une moyenne de 42,1 heures/semaine pour leur occupation principale. Les Polonais et les Slovaques suivent avec une moyenne de 40,7 heures/semaine, puis viennent les Tchèques (40,5). Une autre étude, d'Eurostat cette fois, révèle en plus que les Grecs sont aussi en tête en ce qui concerne les activités secondaires. Ils travaillent en effet en moyenne 17,8 heures/semaine en plus de leur occupation principale. Ils cumulent donc un total de 60 heures semaine. Vous avez dit « les glandeurs grecs » ?

Source: OCDE 2013