Capitales estivales : idées, fraîcheur et bain de blog

Article publié le 28 juillet 2011
Article publié le 28 juillet 2011
Enfin l’été ! Mais rapidement les citadins les plus endurcis ont eux-mêmes des sueurs froides : comment apprécier de faire bronzette si vous avez les pieds du voisin dans la figure, une promenade si la circulation est assourdissante, une bière bien fraîche si les touristes envahissent les terrasses ? L’été dans les grandes villes, infernal ou paradisiaque ?
Nous vous avons déniché les meilleurs plans et les secrets les mieux gardés de nos capitales européennes. Oubliez le stress de la ville et préparez-vous pour « Summer in the City » (certes, ce serait encore mieux si le temps était de la partie…)

Paris, ambiance plage

Paris et la plage, couple improbable ? Certainement pas ! Trop classique pour les initiés parisiens ? Non plus ! Depuis dix ans Paris Plages crée l’événement au cœur de l’été. Il ne faut pas s’étonner que l’Hôtel de Ville organise pour célébrer cet anniversaire une exposition sur ce thème aquatique. L’idée n’est pas mauvaise puisque l’automne suit directement le printemps. Euh attendez, y avait pas une saison entre les deux ? Mais avançons au lieu de remuer encore le couteau dans la plaie, le pire est sûrement passé. Tant de choses sont possibles : siroter un cocktail en terrasse sur le toit du Printemps (le nom peut paraître ironique), aller au concert et à la plage du Glazart, voir un film en plein air au Parc de la Villette, visiter Paris en bateau. Pas de canot pneumatique rouge pétant en vue (cf. vidéo Youtube), mais le plaisir est au rendez-vous.

Lire l’article complet de notre équipe cafebabel.com à Paris : Summer in the city

Istanbul, ambiance cool

Istanbul, la seule métropole européenne implantée sur le sol asiatique, est située sur le Bosphore, le détroit qui sépare la Méditerranée de la Mer Noire, ce qui en fait un endroit chaud : c’est-à-dire cool, bien sûr. Les plages bien connues près de la ville sont logiquement noires de monde, au point qu’on préfèrerait presque prendre le thé en intérieur… Mais bon, on aura bien le temps de s’ennuyer quand on sera vieux. Notre recommandation : Ağva ! Pour réunir à la fois l’été, le soleil, la mer, le sable doré et les fabuleuses spécialités culinaires locales tout en s’éloignant de l’agitation de la capitale, ça vaut la peine de prendre un break d’un jour ou deux, moyennant deux à trois heures de car. Et honnêtement, qui regarde l’heure en vacances ? Nos babéliens sont allés sur le terrain pour vous et nous ont rapporté un petit article sur leur excursion.

Lire l’article complet de notre équipe cafebabel.com à Istanbul : Summer in Istanbul

Budapest, simply the best

Apprenons à connaître la capital hongroise sous un autre angle et prenons la peine, même si c’est les vacances, de nous lever tôt. Traînasser au lit sous une chaleur insoutenable, c’est finalement tout sauf relaxant. Réservons cela aux jours de pluie, il y en a bien assez, et commençons la journée au fameux Sarki Fűszeres. Notre babélienne recommande le « breakfast-skipper » ou une consommation constante de glace pour lutter contre la chaleur (celle que nous attendions tous si ardemment), ce qui est aussi une solution. Si cela ne vous suffit pas, il y a aussi l’exposition « Speaks for itself» (« ça parle de soi-même »), le cinéma en plein air et d’autres manifestations estivales à ne pas manquer lors d’un séjour à Budapest !

Lire l’article complet de notre équipe cafebabel.com à Budapest : Summer in the city or how to survive the heat in the city

Tiflis, ambiance glisse

Vu les jolis coins qui entourent Tiflis, on peut, en attendant le rayon de soleil tant espéré, prendre une voiture et aller explorer les collines environnantes, qui offrent à la fois rafraîchissement, relaxation et un panorama à couper le souffle. Les babéliens géorgiens qui veulent moins de détente mais plus de rafraîchissement s’adonneront au rafting. Et si vous ne pouvez déjà plus voir de glace sans céder au désespoir, notre blogueuse de la capitale géorgienne a encore d’autres bons plans en réserve.

Lire l’article complet de notre équipe cafebabel.com à Tiflis : Summer in Tiflis – the world is melting

Berlin : le Luna Park, « has been » ?

Le Luna Park de Berlin, autrefois le plus grand parc d’attraction d’Europe, ne connut pas très longtemps la gloire. Créé en 1909, il fut fermé en 1933. Les babéliens berlinois nous ont expliqué qu’on pouvait aujourd’hui à nouveau s’y rafraîchir les neurones les jours de grande chaleur.

Lire l’article complet de notre équipe cafebabel.com à Berlin : Summer in the City - Berlin

Ljubljana : vous avez dit « bibliothèque » ?

Une bibliothèque 100% nature et sympa pour les touristes ? Pourquoi lire à tout prix en bibliothèque en plein été ? Tout simplement parce que cette bibliothèque, qui offre un large choix de livres, journaux et magazines dans différents domaines et différentes langues, se trouve à l’air libre, sous les arbres dans le Parc de Tivoli. Lire dehors c’est beaucoup plus sympa et ça peut se faire du vendredi au dimanche entre 10h et 12h toutes les semaines du 27 mai au 28 août. S’il pleut, la bibliothèque reste naturellement fermée. Grand merci à Ljubica Damevska, notre babélienne de Ljubljana, pour cette info.

Photos : flickr (cc) Titelbild: Pink Sherbet Photography,  Texte : Philippe Leroyer, Kıvanç Niş, revdode, Davide Cassenti, tru.st

Video: Youtube Wencke Myhre - Er hat ein knallrotes Gummiboot 1970